Gad-kò

Gad-kò


Un gad-kò est une pochette en tissu à l’intérieur de laquelle sont placées des médailles, des prières, plantes, fèves, etc que l’on porte sur soi. En rège général, la pochette est suspendu au cou par une corde de mahot, car cette plante écarte les maladies. Celui qui tente de l’ouvrir risque des ennuis car c’est une sorte d’amulette protectrice.

A l’époque de l’esclavage, on les appelait des mackandals et les esclaves en portaient pour se protéger des sorts. Selon un article du dictionnaire encyclopédique Désormeaux : “Dans leur composition entraient de l’encens, de l’eau bénite, de petits crucifix, du pain bénit de Noël et de la cire de cierge pascal”.

Presque tous les nègres ont des garde-corps, tel que bout de coton- qu’un sorcier leur vend bien cher-, ou d’autres bagatelle qui, par elles-mêmes sont indifférentes, mais qui sont dangereusement car c’est c’est le premier pas vers la profanation, le sacrilège, les empoissonnements.

La seconde espèce de garde-corps qu’ils regardent entre eux comme pratique magique- dont ils se cachent avec grand soin- est un paquet préparé mystérieusement avec les os de cimetières, des clous et des racines pilées.

Jacques Courtin, procureur et notaire général de Saint-Domingue

Les racines ayant séjourné dans le monde souterrain, sont chargées de sens et de forces délétères. Parties inconnaissables du végétal, en contact permanent avec le monde souterrain qui est aussi celui des morts, elles ne peuvent que posséder de redoutables pouvoirs de nuisance. Seuls des quimboiseurs qualifiés s’autorisent à les manipuler.

On distingue, plusieurs sortes de garde-corps : fèves, fruits, plantes ou parties de plantes.

Mais dans la plupart des cas, les protègements sont des bijoux, des médailles accompagnées de chaînes du même métal. Lors d’une déveine, nos mères antillaises nous recommandent avec zèle de porter notre médaillon de baptême. En effet, n’est il pas vital aux Antilles que l’enfant porte une chaîne et une médaille en or lors de son baptême? Peut-on y déceler une certaine revivance de cette pratique adaptée au christianisme ?


Vous aimerez aussi

dlo coucoune

Dlo-coucoune

L'enfant et le quimboiseur

L’enfant et le quimboiseur

magico religieux créole

Le magico-religieux créole

9-histoires-de-quimbois

9 histoires de quimbois : faits vécus de sorcellerie au Antilles

la grande drive des esprits

La Grande Drive des esprits

L-Homme-au-Baton

L’homme-au-Bâton


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Plantes médicinales et aromatiques de la Caraïbe de Christiane Portécop est un ouvrage destiné aussi bien aux enseignants qu'aux associations et personnel d'encadrement qui souhaitent realiser un projet relatif aux plantes médicinales. Ce livre interessera sans nul doute un plus large public qui pourra ainsi entreprendre un voyage instructif et formateur dans l'univers du patrimoine caribéen.

Un massage énergétique de @massage_lodisy contre les douleurs, refroidissement ou encore de dégagement, etc vous sera proposé par Christelle.

Jeu exclusivement pour les résidents de l'île de la Guadeloupe.

#jeuconcours
...

80 22

Ce roman trace sans complaisance un portrait plus qu’acide de l’homme politique. Il lance une autre réflexion sur les mythes fondateurs d’Haïti et aborde le sujet tabou des relations entre le pouvoir et les sociétés secrètes.

En effet, sur cette île tout comme les autre, ce ne sont pas les urnes qui régit la politique mais bel et bien les cimetières. Lieu de rencontre entre les politiciens et les sosyete, loup-garou, esprits et d’autre entités nocturnes qui commandent la nuit.

Hannibal Sérafin grand ambitieux politicien est prêt à tout pour devenir le prochain président quitte à laisser Agwe, dieu des eaux koké douze fois sa belle femme sur une barque sacrée. Mais dans cette course effrénée vers le pouvoir, un diable estime qu’il est temps pour lui de sortir de sa montagne pour assouvir sa vengeance.

Heureusement, que la mambo Sorel veille à l’harmonie, tout en rendant fou d’amour et de passion Sonson Pipirit un ancien politicien, en le faisant jouir en haut d’un arbre sacré. Selon lui, la mambo Sorel transformée en loup-garou éveille chaque particules de son corps en le dévorant sur les autels sacrées. Ceux qui feront les offusqués, ne connaissent pas ce genre de plaisir délirant !

Un conflit cosmique, où l’humour est mêlé à un érotisme coloré et fantastique. Encore une belle œuvre de @garyvictor7

#livrestagram #livres #livresaddict #booklover #books #instabook #litteraturecaribeenne #litteraturehaitienne #roman #instabookclub #lecturedujour #lecturesdumoment #bookstagrammer #bookaddict #livrepeyi #avislecture #lire #haïti #caraïbes #littérature #afrobook
...

57 3