Uruk, une révolution urbaine 3/3


L’émergence de l’écriture (-3 300 av. J-C) dans la société Urukéenne fut une grande évolution. Mais également, l’émergence du concept de l’Etat et des structures socio-politiques.

L’apparition de l’Etat

La thèse de Gordon Childe suggère que : la spécialisation du travail a progressivement induit des phénomènes de stratification sociale, d’où a émergé une classe dirigeante ayant accès aux ressources et aux processus de décision. Le rôle de cette dernière a été d’organiser, d’une part les relations avec le divin et de piloter, d’autre part, l’administration de l’Etat naissant. En s’appuyant sur un embryon de bureaucratie qui disposait désormais de l’écriture.

En effet, pour maintenir une cohésion sociale et la convaincre d’un accroissement des disparités sociales, on s’est appuyé sur des motivations idéologiques de nature religieuse. Par exemple, on réservait le meilleur de la production pour les offrandes. En espérant des faveurs et des bienfaits en retour. De ces faits, on peut évoquer un processus de formation de l’Etat. Mais ce sont toujours des théories, il persiste toujours des débats sur cette émergence.

Le pouvoir

L’émergence de l’Etat suggère une centralisation du pouvoir. Qui détenait le pourvoir? Plusieurs théories émergent en se basant sur les textes administratifs et littéraires.

Selon l’assyriologue Thorkild Jacobsen, le pouvoir était détenu par une assemblée en se référant à l’assemblée des dieux dans les mythes. Où Pierre Amet a proposé la théorie de roi-prête en se référant à l’iconographie dans les arts. En effet tantôt chef de guerre et officiant dans les cérémonies de culte.

roi prêtre uruk

Statuette “roi-prête”, -3300 av JC
Uruk-Musée du Louvre

Néanmoins aucun site d’Uruk n’a encore livré de trace de sépulture de souverain ou de notable. Uruk a probablement été dirigé par une élite sociale diversifiée. Et par la suite, cette élite a dû reconnaître un chef vers la fin de l’époque d’Uruk.

Le Religion

Les premiers signes anthropomorphismes des dieux et des déesses sont apparus à l’époque d’Uruk. Cette période sera marquée par l’art religieux. En effet, le monde du divin a évolué autour de plusieurs divinités qui ont été rattachées à des cités de Sumer. Chaque dieu avait son temple qui était assimilé à sa maison. C’est là que les divinités recevaient leurs offrandes. Le culte de la déesse Inanna occupait une place centrale à Uruk. Il faut souligner que la croyance à cette époque était que les hommes devaient servir les dieux.

art époque Uruk

Art religieux Uruk(3300-3000 av JC)

La création artistique fut énormément liée à la politique et aux religieux. En effet, grâce à la céramique et à d’autres objets, nous pouvons suivre l’expansion de la culture d’Uruk dans divers direction: vers l’Irak du nord autour du Tigre, vers l’Iran occidental et même en Egypte.


Vous aimerez aussi

les dieux sumériens

Les Dieux Sumériens

croissant fertile

La Mésopotamie : Le croissant fertile partie 1/2

neolithique

La Mésopotamie : Le croissant fertile partie 2/2

ville Uruk

Uruk, une révolution urbaine 1/2

mythe ancien

La Création du Monde, partie1

mythe ancien

La Création du Monde, partie 2


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Plantes médicinales et aromatiques de la Caraïbe de Christiane Portécop est un ouvrage destiné aussi bien aux enseignants qu'aux associations et personnel d'encadrement qui souhaitent realiser un projet relatif aux plantes médicinales. Ce livre interessera sans nul doute un plus large public qui pourra ainsi entreprendre un voyage instructif et formateur dans l'univers du patrimoine caribéen.

Un massage énergétique de @massage_lodisy contre les douleurs, refroidissement ou encore de dégagement, etc vous sera proposé par Christelle.

Jeu exclusivement pour les résidents de l'île de la Guadeloupe.

#jeuconcours
...

80 22

Ce roman trace sans complaisance un portrait plus qu’acide de l’homme politique. Il lance une autre réflexion sur les mythes fondateurs d’Haïti et aborde le sujet tabou des relations entre le pouvoir et les sociétés secrètes.

En effet, sur cette île tout comme les autre, ce ne sont pas les urnes qui régit la politique mais bel et bien les cimetières. Lieu de rencontre entre les politiciens et les sosyete, loup-garou, esprits et d’autre entités nocturnes qui commandent la nuit.

Hannibal Sérafin grand ambitieux politicien est prêt à tout pour devenir le prochain président quitte à laisser Agwe, dieu des eaux koké douze fois sa belle femme sur une barque sacrée. Mais dans cette course effrénée vers le pouvoir, un diable estime qu’il est temps pour lui de sortir de sa montagne pour assouvir sa vengeance.

Heureusement, que la mambo Sorel veille à l’harmonie, tout en rendant fou d’amour et de passion Sonson Pipirit un ancien politicien, en le faisant jouir en haut d’un arbre sacré. Selon lui, la mambo Sorel transformée en loup-garou éveille chaque particules de son corps en le dévorant sur les autels sacrées. Ceux qui feront les offusqués, ne connaissent pas ce genre de plaisir délirant !

Un conflit cosmique, où l’humour est mêlé à un érotisme coloré et fantastique. Encore une belle œuvre de @garyvictor7

#livrestagram #livres #livresaddict #booklover #books #instabook #litteraturecaribeenne #litteraturehaitienne #roman #instabookclub #lecturedujour #lecturesdumoment #bookstagrammer #bookaddict #livrepeyi #avislecture #lire #haïti #caraïbes #littérature #afrobook
...

57 3