affaire beauregard

Un climat de violence: l'Affaire Beauregard


La violence des autorités encourageait la violence des individus. L’Affaire Beauregard, qui passionna la Martinique pendant 7 années, en est une preuve, reflet d’une société dominée par l’injustice.

Réné Beauregard était cet économe, ce cadre de l’Usine du Marin, qui en 1942 ayant été congédié de son emploi pour des raisons d’ordre familial et intime, prit le chemin de la révolte et du crime pour se venger des Békés et de leurs injustices.
Ayant tué plusieurs personnes, il “prit le maquis”, dans le sud de l’île, et fut recherché par les gendarmes pendant 7 ans. Après sa condamnation à mort par contumace par le tribunal de Fort de France, il abattit M.Ponsar (du Marin) et Lucy de Fossarieu (un béké du François) qui participaient à la chasse pour le capturer.

Il suscita une vive sympathie dans la population qui le considéra comme une victime des usiniers, ce qui lui permit longtemps d’échapper à ses poursuivants.
Sa cavale eut son épilogue à l’époque de Trouillé: le 30 septembre 1949, il fut reconnu à Poirier (Rivière-Pilote) par un jeune sportif. Surveillé par les békés Bernus il fut dénoncé à la gendarmerie qui organisa une battue pour le capturer. Il fut mitraillé à courte distance non sans avoir riposté avec ses fusils. Il blessa M. Bernus au bras et se réfugia derrière une maison où il s’acheva ne voulant pas tomber vivant entre les mains des autorités.

Devant son cadavre transporté au dispensaire de Rivière-Pilote une foule nombreuse défila pour voir l’homme qui avait défié Békés, gendarmes et juges. Tel fut le “temps de Trouillé”, comme on avait dit le “Temps de Robert”.

Source:
-Histoire de la Martinique de 1939 à 1971 Tome 3 du Pr Armand Nicolas


Vous aimerez aussi

décembre noir

Les émeutes de 1959: le décembre noir

terre saint ville

L’histoire des Terres-Sainville

les 16 de basse-pointe

L'affaire des 16 de Basse-Pointe (1948)

L'assasinat de Zizine et de Des Étages par les gendarmes : mai 1925

ojam

L’affaire OJAM: les 12 jeunes expédiés en France

chronique des sept misères

Chronique des sept misères, paroles de djobeurs


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Replay partie 2 sur l`autonomie dans la spiritualité avec @makedaguidance ...

121 2

Replay partie 1 sur l`autonomie dans la spiritualité avec @makedaguidance ...

157 6

Je vous souhaite bonne chance pour cette nouvelle année 2024. Bagay-la ké rèd mé zanmi, pa pèd kò zot épi vansé !

Le maître mot pour cette année est Kokel, est ce que ce sera toi l`investigateur ou le mouton de la fête ?

Mention spéciale pour mon haut sur mesure de @flech.kann
...

68 1
Ce message d’erreur n’est visible que pour les administrateurs de WordPress
Un problème est survenu au niveau de votre flux Instagram.