Les croyances antillaises autour des femmes

Les croyances antillaises autour des femmes


Lors des menstruations :

Elle a le corps chaud, elle doit être attentive à son comportement, ne pas s’agiter au risque de faire remonter le sang jusqu’à son cœur ou jusqu’à son cerveau et de se nuire à elle-même.

Elle peut faire mourir les plantes qu’elle touche ou rendre les fruits sucrés amers ou aigres. D’ailleurs elle ne peut pas préparer le chodo au risque de le faire tourner.

Une femme qui a ses règles et qui allaite en même temps provoque un pié kasé “rachitisme des membres inférieurs” chez son enfant.

Lors de la grossesse :

Il lui faut éviter d’aller aux enterrements, car le mort pourrait emporter l’esprit de l’enfant dans sa tombe. Si une femme enceinte grimpe à un arbre, elle rend les fruits amers ou trop acides. De même, elle ne doit pas cueillir le premier fruit que donne l’arbre au risque de l’assécher.

Si une personne laide ou un animal fait sursauter une femme enceinte, l’enfant lui ressemble.

Lors de l’accouchement:

Quand elle vient d’accoucher, elle est vulnérable, elle a accumulé de la chaleur de sorte que toute exposition au froid est dangereuse.

Elle ne doit pas boire de boisson froide où se trouver dans un courant d’air. Elle est vulnérable pendant 40 jours. Une fille qui ressemble à son père est chanceuse et de même pour un garçon qui ressemble à sa mère.

Lors de l’allaitement :

Elle ne doit pas être contrariée ni excédée, au risque de faire tourner son lait et de rendre son enfant malade. C’est l’augmentation de chaleur qui pose problème.

Néanmoins, dans le cadre d’un soin, quelques gouttes sur le ventre de l’enfant pourront éviter qu’il n’attrape une inflammation. Une femme qui veut arrêter d’allaiter porte un collier de pois d’Angole, au fur et à mesure que les pois sèchent, elle cesse de produire du lait.

Autour de ces croyances fondées ou non, après l’accouchement, la femme était la plupart du temps épaulée quotidiennement (40 jours) par sa mère, sœur, voisine, matrone, etc afin qu’elle puisse se reposer. Maintenant, on te demande d’accoucher et de jouer pleinement ton rôle de mère et de femme sans te plaindre d’une dépression post-partum. C’est donc ça le progrès de la société autour de la naissance ?


Vous aimerez aussi

dlo coucoune

Dlo-coucoune

L'enfant et le quimboiseur

L’enfant et le quimboiseur

magico religieux créole

Le magico-religieux créole

9-histoires-de-quimbois

9 histoires de quimbois : faits vécus de sorcellerie au Antilles

la grande drive des esprits

La Grande Drive des esprits

L-Homme-au-Baton

L’homme-au-Bâton


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Poutji man kondané san man fè ayen
Jéni lasosiété tjwé mwen,
Man èspozé san mò
Pétèt man té ké pli kontan, di man té lajòl,

Man wont épi an kò lib
Ki pa ka fè mwen mal piès koté
Man lévé, man kriyé, man hélé
Man rivé konpran an lavi san lépé

San été san soley
Manman mwen ba mwen an tjè
Yo krazé'y, yo brilé'y
Man pèdi lékilib

Man pa menm pé réfléchi
Karès visib pa pou ich kongo
Man kon an bato pèdi dan bouya
Ki ka fonsé an tout sans

San'y sav la'y ka alé
Man entjèt kon an tatjèt dan an finèt
Si rété an karès sé pa ba ich kongo

Yo lé wè'w touni an tèt d'Eugène Mona
...

673 19

Une mère antillaise lors de la Toussaint, c'est une dame qui apporte son paréo de ménage au cimetière pour récurer le caveau familial.

Puis elle va babiller derrière toi car tu n'as pas bien arrangé les fleurs sur la tombe. Et si par malheur, il lui reste encore de l'énergie, elle va nettoyer devant toutes les tombes de l'allée :

"Des faveurs qui sont là ében bondié !"

#martinique #toussaint #caribbeanlife #antillais #sonjé #tradition #martiniquaise
...

812 10

À l'approche de la Toussaint, je voulais partager avec vous, mes souvenirs d'enfance. Conter ces beaux moments qui ont une grande place dans mon coeur. D'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi je disais que je preferais cette periode par rapport à la Noël et le Carnaval.

Vous n'imaginez même pas toute la vibes que dégageait le cimetière de Saint-Pierre dans les années 90. Je ne vous parle pas de souffrance et mélancolie suite aux differentes tragédies (esclavage et éruption de Mussieu Pélée), hanhan, je vous parle de communion et festoyement entre la vie et la mort.

Podcast disponible sur le site (lien dans ma bio) et sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Amazon music, Soundcloud.

#toussaint #bokantaj #sonjé #martinique #caribbean #caribbeanlife #caribéennes #martiniquaise #antillais #antillaise
...

197 5

Octobre est le mois pour rendre hommage à notre riche langue. De ce fait, je vous propose 7 livres pour apprendre à l'écrire et surtout à le lire. Pour commencer, lisez à haute voix pour mieux decortiquer et comprendre le sens de la phrase.

#kreyol #livre #livres #litterature #litteratureantillaise #book #bookstagram #instabooks #instabookclub #livrepeyi #books
...

692 20