Les croyances antillaises autour des femmes

Les croyances antillaises autour des femmes


Lors des menstruations :

Elle a le corps chaud, elle doit être attentive à son comportement, ne pas s’agiter au risque de faire remonter le sang jusqu’à son cœur ou jusqu’à son cerveau et de se nuire à elle-même.

Elle peut faire mourir les plantes qu’elle touche ou rendre les fruits sucrés amers ou aigres. D’ailleurs elle ne peut pas préparer le chodo au risque de le faire tourner.

Une femme qui a ses règles et qui allaite en même temps provoque un pié kasé “rachitisme des membres inférieurs” chez son enfant.

Lors de la grossesse :

Il lui faut éviter d’aller aux enterrements, car le mort pourrait emporter l’esprit de l’enfant dans sa tombe. Si une femme enceinte grimpe à un arbre, elle rend les fruits amers ou trop acides. De même, elle ne doit pas cueillir le premier fruit que donne l’arbre au risque de l’assécher.

Si une personne laide ou un animal fait sursauter une femme enceinte, l’enfant lui ressemble.

Lors de l’accouchement:

Quand elle vient d’accoucher, elle est vulnérable, elle a accumulé de la chaleur de sorte que toute exposition au froid est dangereuse.

Elle ne doit pas boire de boisson froide où se trouver dans un courant d’air. Elle est vulnérable pendant 40 jours. Une fille qui ressemble à son père est chanceuse et de même pour un garçon qui ressemble à sa mère.

Lors de l’allaitement :

Elle ne doit pas être contrariée ni excédée, au risque de faire tourner son lait et de rendre son enfant malade. C’est l’augmentation de chaleur qui pose problème.

Néanmoins, dans le cadre d’un soin, quelques gouttes sur le ventre de l’enfant pourront éviter qu’il n’attrape une inflammation. Une femme qui veut arrêter d’allaiter porte un collier de pois d’Angole, au fur et à mesure que les pois sèchent, elle cesse de produire du lait.

Autour de ces croyances fondées ou non, après l’accouchement, la femme était la plupart du temps épaulée quotidiennement (40 jours) par sa mère, sœur, voisine, matrone, etc afin qu’elle puisse se reposer. Maintenant, on te demande d’accoucher et de jouer pleinement ton rôle de mère et de femme sans te plaindre d’une dépression post-partum. C’est donc ça le progrès de la société autour de la naissance ?


Vous aimerez aussi

dlo coucoune

Dlo-coucoune

L'enfant et le quimboiseur

L’enfant et le quimboiseur

magico religieux créole

Le magico-religieux créole

9-histoires-de-quimbois

9 histoires de quimbois : faits vécus de sorcellerie au Antilles

la grande drive des esprits

La Grande Drive des esprits

L-Homme-au-Baton

L’homme-au-Bâton


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Plantes médicinales et aromatiques de la Caraïbe de Christiane Portécop est un ouvrage destiné aussi bien aux enseignants qu'aux associations et personnel d'encadrement qui souhaitent realiser un projet relatif aux plantes médicinales. Ce livre interessera sans nul doute un plus large public qui pourra ainsi entreprendre un voyage instructif et formateur dans l'univers du patrimoine caribéen.

Un massage énergétique de @massage_lodisy contre les douleurs, refroidissement ou encore de dégagement, etc vous sera proposé par Christelle.

Jeu exclusivement pour les résidents de l'île de la Guadeloupe.

#jeuconcours
...

80 22

Ce roman trace sans complaisance un portrait plus qu’acide de l’homme politique. Il lance une autre réflexion sur les mythes fondateurs d’Haïti et aborde le sujet tabou des relations entre le pouvoir et les sociétés secrètes.

En effet, sur cette île tout comme les autre, ce ne sont pas les urnes qui régit la politique mais bel et bien les cimetières. Lieu de rencontre entre les politiciens et les sosyete, loup-garou, esprits et d’autre entités nocturnes qui commandent la nuit.

Hannibal Sérafin grand ambitieux politicien est prêt à tout pour devenir le prochain président quitte à laisser Agwe, dieu des eaux koké douze fois sa belle femme sur une barque sacrée. Mais dans cette course effrénée vers le pouvoir, un diable estime qu’il est temps pour lui de sortir de sa montagne pour assouvir sa vengeance.

Heureusement, que la mambo Sorel veille à l’harmonie, tout en rendant fou d’amour et de passion Sonson Pipirit un ancien politicien, en le faisant jouir en haut d’un arbre sacré. Selon lui, la mambo Sorel transformée en loup-garou éveille chaque particules de son corps en le dévorant sur les autels sacrées. Ceux qui feront les offusqués, ne connaissent pas ce genre de plaisir délirant !

Un conflit cosmique, où l’humour est mêlé à un érotisme coloré et fantastique. Encore une belle œuvre de @garyvictor7

#livrestagram #livres #livresaddict #booklover #books #instabook #litteraturecaribeenne #litteraturehaitienne #roman #instabookclub #lecturedujour #lecturesdumoment #bookstagrammer #bookaddict #livrepeyi #avislecture #lire #haïti #caraïbes #littérature #afrobook
...

57 3