nil

L’Egypte

Visiter les différents sites archéologiques de la grande civilisation égyptienne a toujours été pour moi, un voyage à faire absolument. Normalement, en févier 2019 je devais retourner au Japon avec ma famille pour fêter les 28 ans de mon conjoint. Mais malheureusement, il ne pouvait plus m’accompagner en voyage à cette période.
De ce fait, je décida de chercher d’autre alternatives, un voyage tranquille avec ma fille de 7 ans. Soudain une promo, pour une croisière tout compris sur le Nil à 700 euros par personne (vol, transfert, excursion etc) pour une semaine.

Forcément, je me suis dis que c’est le signe pour y aller même si le climat politique était un peu fragile. De toute façon, Paris n’est plus un endroit à l’abris des actes terroristes, donc ma crainte fut passagère.

La navigation

Ma fille et moi, nous avons navigué sur un bateau de croisière 4 étoiles selon les standards du pays. Le bateau était un peu vieillot, la chambre ni sale mais ni vraiment propre. Néanmoins, le personnel fut très agréable et chaleureux. Le buffet était copieux, délicieux et franchement du moment que je mange bien tout va bien, malgré la poussière dans la chambre.

Notre navigation a débuté dans la ville Louxor pour descendre vers le sud du pays (Aswan, Edfu). La promenade sur le Nil fut agréable et magnifique avec les différents paysages qui défilaient. J’ai compris pourquoi ce majestueux et long fleuve a fasciné toute une population.
Il faut quand même que je précise que le Nil est très large, du coup beaucoup de bateau naviguaient en même temps. Du coup, j’ai plusieurs fois sursauté aux klaxons très vifs de mon bateau et des autres. Pendant un instant, j’ai cru être sur le périphérique de Paris.
En tout cas, il ne fallait pas titiller mon capitaine sous peine de se prendre des coups de klaxons.

nil

Louxor

Le Louxor est une ville sur la rive droite du Nil, en Haute-Egypte. Il s’agit de l’antique cité égyptienne de Thèbes, qui regorge de magnifiques sites archéologiques.

Temple de Karnak

Le temple de Karnak est un grand complexe religieux qui comprend un vaste ensemble de ruines de temples, chapelles et pylônes.
Ce site a été construit et développé pendant plus de 1500 ans par les pharaons successifs. Il est le plus grand complexe religieux de toute l’Antiquité.

Personnellement, je trouve que ce site est le plus majesteux. Il m’a vraiment éblouit, par sa grandeur et sa complexité.

Temple du Louxor

louxor

Le temple du Louxor est un temple voué au culte du dieu Amon.
Il fut construit pour l’essentiel sous les XVIIIe et XIXe dynasties, à la gloire du dieu Amon sous ses 2 aspects: Amon-Rê et Amon-Min.
Afin de remercier la France pour sa participation dans la préservation du patrimoine, l’Egypte offrit un obélisque de ce site. Nous pouvons retrouver cet obélisque place de la concorde à Paris.

D’ailleurs dans ce site, on peut retrouver une mosquée. J’ai particulièrement aimé visiter ce site sous l’appel de la prière au coucher de soleil.

Vallée des rois

egypte

La Vallée des rois est connue pour abriter les tombaux de nombreux pharaons du Nouvel Empire, mais elle abrite également les tombeaux de certaines épouses et enfants de pharaons, ainsi que celles de nobles dont les pharaons ont voulu récompenser la valeur. 

Le petit hic pour ce site, c’est qu’il faut payer 15 euros en plus du ticket d’entrée pour faire des photos sans flash à l’intérieur des tombeaux. Tout d’abord sans le flash, la qualité des photos est altéré car il fait sombre donc cela ne vaut pas le coup. De plus pour 5 euros, vous pouvez avoir des photos très intéressante du site ainsi que d’autre site du pays sur CD.

J’ai pu visiter que 4 tombeaux et c’était largement suffisant, car ils se ressemblent tous. Mais je dois souligner, le travail pharaonique des ouvriers. En effet, pour avoir creusé la montage et faire de somptueux sanctuaires tapissés de gravures et fresques colorés. Tous les murs sont recouverts de messages, de personnages, etc. J’ai été estomaquée par l’ampleur de ce travail.
Imaginer, ce travail sans électricité, sans outils modernes, etc, a été pour moi une source d’effarement. Franchement, aucun mot ne pourrait décrire la beauté et la précision de ce colossal travail.

Temple Medinat Habou

Le temple Ramses III Médinat Habou (mélange syrien et grecque) est le temple le plus vaste après le site de Karnak. Il est consacré au culte d’Amon.
On y trouve des fresques qui font la gloire de Ramses II. Mais surtout une scène assez particulière: un monticule de phallus qui permettait de compter le nombre de morts dans le camp ennemi.
Ce temple a abrité une importante communauté chrétienne jusqu’au début du IXe siècle.

J’ai eu un gros coup de cœur pour ce site, il dégage vraiment quelque chose. Les fresques et les couleurs sont splendides.

ASWAN

Temple de Phillae

Philae est une île d’Egypte à proximité de la ville d’Aswan submergée dans les années 1970 par la hausse du niveau du lac de retenue de l’ancien barrage d’Assouan. Les temples et monuments édifiés sur l’île aux époques pharaoniques et gréco-romaines ont été déplacés sur l’île voisine d’Aguilkia, aussi appelée Philae par commodité.

Cette île abrite un temple greco-romain en l’honneur de la déesse Isis. Il a été construit par les Ptolémée, une dynastie issue du général macédonien Ptolémée qui a régné sur l’Egypte de 323 à 30 av J.C.
Selon la légende, Osiris aurait été coupé en plusieurs morceaux par son frère Seth. Puis les morceaux de son corps ont été éparpillés dans le Nil.
Isis, épouse dévouée décide de récolter les morceaux de son mari afin de le ressusciter.
C’est sur l’ile de Philae qu’elle assemble Osiris et enfanta Horus.

Par la suite, ce temple fut considéré comme une église en 62. Effectivement, nous pouvons constater la présence de croix et d’autel dans le site. Et malheureusement, la volonté des premiers chrétiens à marteler les façades, afin qu’Isis ne rivalise avec la vierge Marie.

Pour ma part, ce fut une belle découverte de visiter ce temple. Pour y accéder, il faut prendre un petit bateau. La ballade et le cadre fut agréable. Le site n’est pas si différent des autres temples greco-romain mais il y dégageait un certain charme qui mérite un petit détour.

Le temple de Kom Ombo

Le site de Kom Ombo est un temple gréco-romain dédié aux divinités Sobek (dieu crocodile) et Haroeris (une manifestation d’Horus). Il a été construit sur deux siècles av J.C; par les rois Ptolémée VI et Ptolémée XIII.
Lieu de culte assez unique car dédoublé pour les deux dieux . Et présence de cartouche montrant les instruments chirurgicaux et l’accouchement.

Abou Simbel

Les temples d’Abou Simbel ont été construit par le pharaon Ramses II (-1304/-1213) av J.C pour commémorer sa victoire à la bataille de Quadesh.
Ils étaient destinés à son culte ainsi qu’à celui de son épouse nubienne Néfertari.

Mais la magie n’opère que 2 fois par an sur ce majestueux site. Le 22 octobre et 22 février, la statue du pharaon située à l’intérieur du sanctuaire est illuminée par les rayons du soleil.
Les historiens pensent que l’alignement solaire du temple, devait marquer la naissance et le couronnement de l’ancien roi.
Je n’ai aucun regret d’avoir fait 6h30 de trajet aller-retour dans le désert pour voir de mes propres yeux, une grande prouesse de cette civilisation.

Village Nubien

Petite visite d’un village Nubien en fin d’après-midi. Nous avons été accueillis chez un habitant, qui nous a servit une très bon thé à la menthe fait maison. Ainsi que du miel noir, du fromage salé et d’autre bonne chose. Grâce à ce copieux goûter, j’ai pu découvrir une habitation nubienne qui est simple mais très confortable et conviviale.

Edfou

Le temple d’Edfou est un temple greco-romain dédié au culte d’Horus.
Le temple fut érigé sur un temple beaucoup plus ancien. Ses travaux de construction furent commencés sous Ptolémée III en -237, pour se terminer sous Tibère, 180 ans plus tard.
J’ai apprécié la visite de cet édifice, qui est tout de même très bien conservé. Mais mon petit coup cœur fut pour le grand parking de calèches juste à côté du site. Un grand bordel mais logique, franchement ce fut un charmant moment atypique.

Ce fut une semaine assez condensée entre les différentes visites, les promenades en petit bateau sur Nil, la ballade à dos de dromadaire, les ballades en calèche, etc. Certe fatiguant, mais d’une bonne fatigue car j’ai pu vraiment être coupé de mon quotidien. D’ailleurs j’avais un accès très limité à internet, ce qui m’a permis de m’imprégner « complètement » dans l’histoire de cette civilisation.
Pour apprécier ce genre de voyage, il faut aimer l’histoire en générale car on peut vite être saturé avec les visites de temples et les commentaires. Et pour mieux apprécier, ces différentes découvertes il vaut mieux y aller avec une petite base.
J’espère un jour, aller au Caire pour visiter les fameuses pyramides. Mais avant, j’ai énormément de voyages à faire….


Vous aimerez aussi

Le pays du soleil levant

abidjan marché

Côte d’ivoire

amsterdam

Ville de la tulipe

stocklom

Petit Séjour à Stocklom

séville fleur curieuse

Escapade à Séville

Souvenirs de Thaïlande


Laissez un commentaire



Mon Instagram