abidjan marché

Côte d’ivoire

Février 2017 – 1 semaine

Cela faisait un moment, que ma famille branche ivoirienne me proposait de venir découvrir leurs pays. N’étant jamais aller en Afrique, il était temps pour moi de découvrir une partie de ce continent. Décision prise, nous décidons de partir en famille (moi, hubby et marinette) en février afin de couper le froid hivernale. Nous avons pu avoir des billets sur Corsair à 520 euros par personne, un prix raisonnable pour notre fuite.

Jour J

Après 6 heurs de vol, ,nous arrivons en début de soirée enfin à l’aéroport d’Abidjan. En attendant notre tour à la douane, nous constatons que les douaniers et personnels de l’aéroport, habillé en costume cravate avec tout la prestance qui va avec, portaient des tongs…Le contraste fut trop grand pour nos yeux, trop grand pour ne pas faire comme si c’était normal….Mais bon étant martiniquaise , cela ne me choqua pas au contraire nous avons apprécié la particularité du pays.

Puis nous avons été accueillis par ma cousine Floflo et son mari Francky, tous deux ivoiriens. Ils nous avaient réservé un bon programme afin de faire un maximum de chose en une semaine:

L’effervescence d’Abidjan

Ma cousine Floflo, nous a emmenée au marché d’Adjamé, ce fut une sacrée expédition. Déjà pour avoir une place de parking, il fallait lâcher des billets pour qu’on puisse surveiller ta voiture. Puis il a fallut être très vigilant entre les poussins qu’il ne faut pas écraser, le boeuf qui ne faut pas hurter, les avocats à terre qu’il ne faut pas piler : une petite épreuve de gymnastique. Dans ce marché on y vend de tout mais vraiment de tout. On peut y retrouver l’un à coté de l’autre, du wax, des poussins, des têtes de bœufs et des tupperwares….Tout ceci est un joyeux bordel mais organisé à sa manière et j’ai vraiment apprécié. 7 gros avocats valaient à peut près 1 euros, donc imaginez ce que j’ai pu acheter….

Puis nous avons shoppé à la boutique Nota Bene, je la connaissais déjà grâce à Facebook. J’étais déjà une grande admiratrice de ce magasin. On y vend de tout en wax!!! Des chaises, des coussins, rideaux de douche, sac, bijoux etc etc. On y trouve de tout et pour tous les budgets, le travail est fait main, beau et impeccable. Grand coup cœur pour ce magasin. J’y ai acheté pleins de petits cadeaux pour ma famille.

Ensuite, nous avons un peu visiter Grand Bassam qui était l’ancienne capitale de la Côte d’ivoire. Visiter une petite entreprise artisanale d’argile, j’y ai acheté des jolies coffrets peint à la main très typique du pays. Un artisan a eu la patience d’expliquer à marinette comment il tissait du pagne, franchement c’est tout un art et génie. Après ces découvertes, nous avons passé l’après-midi au bord de la plage de grand Bassam. Il est conseillé de ne pas s’y baigner au risque de se noyer. Mais nous avons pu profiter de l’air marin au bord d’une piscine d’un bon restaurant au bord de plage.

Bien évidemment, j’ai passé le reste de mon temps à profiter de ma famille, de me reposer, de bien manger tous les jours. Le simple fait de profiter du soleil me suffisait amplement. Grâce ma cousine , j’ai pu plonger dans la vie d’Abidjan. J’y ai pu apprendre le nouveau code de la route du pays. Le principe est simple, c’est la loi du plus fort. Aucune priorité, on respecte très peu le feu, on doit s’imposer et faire attention à ne pas faucher les marchant passant.. Heureusement Flo est une experte. Elle m’a donné des cours de négociation de prix. En effet, il faut toujours faire baisser des prix avant d’acheter. Même menacer de partir afin de ne pas se faire couillonner et avoir le vrai prix. Gare à celui qui essayait de couillonner Flo…

Bien que la vue de la pauvreté est flagrante, et le manque de moyens des traitements d’ordures. J’ai pu énormément apprécier la beauté de ce pays. Egalement apprécier le courage des habitants qui n’hésitent pas faire des jobs, à vendre sur la route etc etc afin de s’en sortir. Ceci m’a rappelé que j’étais chanceuse de ma condition même si je trouve des fois que ma vie est dure. Face à cette pauvreté puis je maintenant me permettre de dire que ma vie est difficile…Je ne le crois plus

Découverte du Domaine Bini

« le Domaine Bini, du nom de son propriétaire et fondateur Jean-Marc Bini, un hôte aussi passionné que passionnant. Il décide de valoriser le précieux patrimoine familial (70 hectares) : un domaine-mosaïque à la végétation riche et diversifiée, semé de forêt primaire, de plants de cacaos, d’hévéas, papayers et autres plantes et arbres variés que Jean-Marc et son frère s’étaient déjà battus pour préserver du braconnage et des plantations sauvages. L’idée est d’un site d’éco-tourisme où les gens peuvent venir se ressourcer au contact de la nature à travers des activités sportives et ludiques « (petit futé 2018)

M. Bini nous a chaleureusement accueillit dès notre arrivé. Autour d’un bon bandji bien costaud (vin de palme) , après les présentation, il a pris le temps de nous raconter la mise en place de son projet et le déroulement de notre journée. Ensuite, nous sommes partis à la découverte de son domaine. Notre parcours fut ludique, il nous a renseignés sur la gestion de sa plantation de cacao, de poivre, de la récolte de latex naturel etc etc. Franchement ce fut un belle échange instructif.

Dès que je vis les poules sauvages bien dodues se promener autour de moi, j’imaginais le repas que M. Bini nous fit miroiter. Je ne fus pas déçu bien au contraire… comme promis son buffet fut copieux et excellent. Ce buffet était composé de poulet braisé, d’allocos, de frites de

patate douce, de poisson à l’étouffé et d’un délicieux foutou!!! Pas de gaspillage, nous nous sommes servis dans des feuilles de bananier et avons mangé avec nos mains. Bien repus nous avons pu faire une petite sieste sur des filets accrochés aux arbres.

Digestion terminée, nous avons pu faire de la tyrolienne à loisir. Par la suite, nous avons profité du spa naturel. : un bon bain d’argile à l’ombre des arbres. Puis nous nous sommes rincés dans un bassin naturel rafraîchissant.

Petite escapade terminée, nous sommes rentrés en nous promettant d’y retourner!!

Assinie-Mafia, petit bain de mer

Assinie est une localité du sud-est de la Côte d’Ivoire . Assinie est une station balnéaire de la Côte d’Ivoire, au bord du golfe de Guinée. Elle est également composée d’une presque île longue d’une quinzaine kilomètre entre la lagune et l’océan. Cette presque île est occupée par des hôtels, et luxueuses villas.

Bien installés sur notre embarcation , nous nous dirigions vers notre hôtel côté océan. Nous avons été chaleureusement accueillis par les propriétaires. Apres avoir déposé nos affaires dans notre chambre sur pilotis, nous nous sommes enfin installés sur des transats pour profiter du soleil. La vue de l’océan , est juste apaisante accompagnée du bruit des vagues. Cela m’a rendu nostalgique de ma petite Martinique. Nous avons pu faire trempète, en profitant des petits bassins bien sur en restant vigilant. En effet, l’eau est très agitée et les vagues au loin un peu menaçantes. Mais malgré cela, nous avons pu pleinement en profiter. Bien évidemment pour les moins aventuriers, vous pouvez profiter de la piscine au bord de mer.

Le lendemain, après un bon dîner à l’hôtel et une nuit ambiancée par le bruit des vagues. Nous avons déjeuné à l’hôtel Coucoué Lodge au bord de la lagune. Le repas était copieux, et bien entendu excellent. Le poisson braisé….. la sauce…. une explosion de saveur pour mes papilles. A peine avoir goûté le poisson, hubby a commandé immédiatement un deuxième et ensuite il a fini le mien. De plus la cuisson était parfaite.

Je tenais à remercier ma famille ivoirienne, de nous avoir accueillis comme des rois. De nous avoir fait découvrir leur beau pays en à peine une semaine, de nous avoir engraissé avec leurs délicieux poulet braisé accompagné de différente sauce. Milles mercis pour cette grande découverte et bien sûre j’y retournerai sans hésitation.

côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
Domaine Bini
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
previous arrow
next arrow
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
côte d'ivoire abidjan la fleur curieuse
previous arrow
next arrow

Vous aimerez aussi

kerma site archéologique

Les royaumes de Koush (Partie 1/3)

statue egypte

Les royaumes de Koush (Partie 2/3)

Le pays du soleil levant

amsterdam

Ville de la tulipe

stocklom

Petit Séjour à Stocklom

pyramide méroé

Les royaumes de Koush (Partie 3/3)


Laissez un commentaire



Mon Instagram