Le pays de la neige

Février 2018 – 5 jours

Un jour, en regardant National Géographique il y’a 12 ans , je découvre l’Islande. J’ai tout de suite été fasciné par la beauté glaciale de ce pays à travers le reportage. A l’époque, je ne connaissais pas l’hiver , la neige, le froid. C’est peut être ceci qui m’a attiré et bien évidemment les magnifique aurores boréales.

En ayant en tête l’envie de découvrir ce pays, j’harcèle hubby comme d’habitude pour qu’on y aille en hiver 2018. Je commence à scruter le prix des billets d’avion, ainsi que les hôtels. Par la suite, je constate rapidement que c’est une destination extrêmement chère même en hiver…De ce fait, je décide de regarder les agences de voyage pour cette destination et je tombe sur le site Islandtour. Ce site me propose un programme intéressant sur 5 jours pour la modique somme de 1500 euros pour deux personnes…….Et oui c’est chère mais croyez moi j’ai comparé de nombreuses agences et simuler un voyage organisé par moi-même. Le constat est toujours le même, partir en Islande coûte chère. Heureusement, nous avions la possibilité de payer en plusieurs fois…Ouf!!!

Réservation faite, je commence à acheter des vêtements super méga chaud et des chaussures de randonnée spécial neige à Décatlon. Mes anciennes supers collègue de Victor Hugo, m’offrent pour mes 26 ans une super parka coupe-vent de Damart. Cette parka, m’a sauvé la vie à mainte reprise du froid malgré sa légèreté et sa fine épaisseur.

Le jour J

Nous embarquons pour un vol d’une durée de 3h avec la compagnie Islandair. Après un vol rapide, nous débarquons enfin à Reykjavik vers 16h. Après avoir récupérer nos valises, nous embarquons dans un bus pour nous emmener à la gare central des bus de la capitale. Nous constatons , que ce n’était pas des blagues en matière de neige. De la neige bien épaisse partout, partout et partout. Circulation un peu au ralenti afin d’éviter de finir sur le bas côté. Ensuite, après avoir pris un autre bus qui nous a déposé directement devant notre hôtel,nous partons en quête de nourriture….

La quête ne fut pas longue, juste en face de l’hôtel il y’avait un Domino Pizza. Lors du payement, nous constatons avec surprise le prix de la pizza. Une petite pizza qui vaut 8 euros près de chez moi, nous à coûté 17 euros…. Plus du double!! Je savais que la vie était chère en Islande mais je fus très surprise. Malgré ma connaissance en la vie chère après 24 ans à la Martinique. En dépit du prix, elle fut très bonne…

J+1: Exploration des Geysers

Départ pour le parc national de Thingvellir qui marque l’affleurement de la dorsale médio-atlantique, fantastique faille qui sépare les plaques continentales européennes et américaines. Ensuite, découverte de la vallée de Haukadalur qui est réputée pour son intense activité géothermale. Puis, le fameux spectacle du Geyser, qui a donné son nom à tous les geysers de notre planète. Par la suite , visite de la rivière Hvita qui se rue dans un canyon d’orgues basaltiques. Et pour finir visite du Gullfoss, gigantesque et magnifique chute d’eau. Son nom provient de l’arc en ciel que l’on peut souvent voir au-dessus.

Le cadre fut magique pour hubby, qui m’avait enfin fait sa demande en mariage!!!

J+2: Découverte de la côte Sud

Après un long trajet, nous arrivons à Hellisheidi. Cette station nous conduit à une route qui plonge vers des vastes plages de sable noir saisissante. Sur la plage , le vent soufflait tellement fort ,qu’il manquait de peu pour que je sois projeté en arrière. J’ai apprécié cette force de la nature, même si après je ne ressemblais plus à rien.

Puis exploration du la célèbre calotte glaciaire Eyjafjallajökull, d’une superficie de 78 Km2 . Pendant un instant nous nous sommes cru en Antarctique face à ce glacier légèrement bleuté. Et pour finir, visite des chutes de Skogafoss et Seljalandsfoss. La chute Skogafoss est l’une des plus célèbres et la plus visité du pays.

J+3: Blue Lagoon

Le blue lagoon est une station thermale, dont l’eau riche en en silice oscille entre 30 et 39°c. Quel que soit le temps, l’eau restera chaude et agréable. C’est un passage obligatoire, on ne peut pas faire autant de chemin et ne pas y aller!! Impossible!!

Après avoir enfilé notre maillot, nous avons enfin trempé dans l’eau aux milles vertus. Le cadre est juste magnifique. Grâce à la température de l’eau, nous pouvions profiter pleinement de notre baignade hivernale et du paysage. Puis, je me suis laissée tenter par un masque hydratant du visage tout en sirotant un petit verre de vin rouge. Je ne sais pas si le masque à fonctionné mais en tout le cas le vin fut doux et bon.

Nous nous sommes prélassés, au moins 3h de temps. Entre les petites siestes, l’apéro, et l’exploration du bassin, le temps défila assez vite. Revigorés, nous décidions de partir à notre plus grand regret. Mais l’essentiel, c’est que l’eczema de hubby soit apaisé grâce à la magie de l’eau.

J+4: Good bye Snow

Temps écoulé, nous avons pris un vol matinale. A notre arrivé à Paris, nous nous sommes toujours cru en Islande. En effet , pendant notre absence il y’a eu un grand déversement de neige. Le temps fut court, j’aurai aimé découvrir l’arrière pays ainsi que d’autre site.

Bien évidemment, je harcèlerai hubby pour y retourner au printemps sans neige, histoire de changer de décor. Je recommande à 100% cette destination mais en ayant le porte feuille bien garnit. Personnellement, j’en garde de très beau souvenir accompagné d’une jolie bague…

islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse blue lagoon
islande la fleur curieuse geyser
islande la fleur curieuse geyser
islande la fleur curieuse geyser
islande la fleur curieuse blue lagoon
islande la fleur curieuse geyser
islande la fleur curieuse geyser
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse blue lagoon
islande la fleur curieuse geyser
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse blue lagoon
islande la fleur curieuse geyser
islande la fleur curieuse geyser
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse blue lagoon
islande la fleur curieuse geyser
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse
islande la fleur curieuse blue lagoon
islande la fleur curieuse geyser
islande la fleur curieuse geyser
previous arrow
next arrow

Vous aimerez aussi

kerma site archéologique

Les royaumes de Koush (Partie 1/3)

statue egypte

Les royaumes de Koush (Partie 2/3)

livre cent ans de solitude

Cents ans de solitude

le chant d'achille

Le Chant d’Achille

circé

Circé

Les délices de Tokyo


Les commentaires sont fermés !



Mon Instagram

Plantes médicinales et aromatiques de la Caraïbe de Christiane Portécop est un ouvrage destiné aussi bien aux enseignants qu'aux associations et personnel d'encadrement qui souhaitent realiser un projet relatif aux plantes médicinales. Ce livre interessera sans nul doute un plus large public qui pourra ainsi entreprendre un voyage instructif et formateur dans l'univers du patrimoine caribéen.

Un massage énergétique de @massage_lodisy contre les douleurs, refroidissement ou encore de dégagement, etc vous sera proposé par Christelle.

Jeu exclusivement pour les résidents de l'île de la Guadeloupe.

#jeuconcours
...

80 22

Ce roman trace sans complaisance un portrait plus qu’acide de l’homme politique. Il lance une autre réflexion sur les mythes fondateurs d’Haïti et aborde le sujet tabou des relations entre le pouvoir et les sociétés secrètes.

En effet, sur cette île tout comme les autre, ce ne sont pas les urnes qui régit la politique mais bel et bien les cimetières. Lieu de rencontre entre les politiciens et les sosyete, loup-garou, esprits et d’autre entités nocturnes qui commandent la nuit.

Hannibal Sérafin grand ambitieux politicien est prêt à tout pour devenir le prochain président quitte à laisser Agwe, dieu des eaux koké douze fois sa belle femme sur une barque sacrée. Mais dans cette course effrénée vers le pouvoir, un diable estime qu’il est temps pour lui de sortir de sa montagne pour assouvir sa vengeance.

Heureusement, que la mambo Sorel veille à l’harmonie, tout en rendant fou d’amour et de passion Sonson Pipirit un ancien politicien, en le faisant jouir en haut d’un arbre sacré. Selon lui, la mambo Sorel transformée en loup-garou éveille chaque particules de son corps en le dévorant sur les autels sacrées. Ceux qui feront les offusqués, ne connaissent pas ce genre de plaisir délirant !

Un conflit cosmique, où l’humour est mêlé à un érotisme coloré et fantastique. Encore une belle œuvre de @garyvictor7

#livrestagram #livres #livresaddict #booklover #books #instabook #litteraturecaribeenne #litteraturehaitienne #roman #instabookclub #lecturedujour #lecturesdumoment #bookstagrammer #bookaddict #livrepeyi #avislecture #lire #haïti #caraïbes #littérature #afrobook
...

57 3