le chant d'achille

Le Chant d’Achille

Madeline Miller
Roman, Historique
Parution en 2015

“Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu’Achille est solaire, puissant, promis par sa déesse de mère à la gloire des immortels. En grandissant côte à côte, l’amitié surgit entre ces deux êtres si dissemblables. Indéfectible.
Quand, à l’appel du roi Agamemnon, les deux jeunes princes se joignent au siège de Troie, la sagesse de l’un et la colère de l’autre pourraient bien faire dévier le cours de la guerre… Au risque de faire mentir l’Olympe et ses oracles.”

Mon avis

Nous connaissons tous la grande histoire de ce héro de la mythologie grecque, mais dans ce roman c’est Patrocle qui mène la narration. En effet, c’est à travers son ressenti qu’on suit ses aventures liées à cette grande épopée. Leur enfance a la cour du roi Pelée, leur adolescence auprès de Chiron, le centaure, qui les initia aux arts de la guerre ainsi que leur participation a la fameuse guerre de Troie auprès d’Agamemnon et d’Ulysse le rusé.

Ce roman tranche parfaitement l’image que la plupart des gens se font du demi dieu au talon vulnérable. Vaillant combattant, fier, à la beauté androgyne qui vit une relation enflammée avec Patrocle. Cette relation épiée par le regard réprobateur de sa mère néréide Thétis, fait de ce roman une lyrique envoûtante.

Cette forme moderne de vulgarisation (que les puristes ne m’en veulent pas…) apporte une renaissance à ces héros mythiques, et nous rabiboche avec la mythologie grecque.

Roman ayant reçu l’Orange Prize 2012 en Angleterre.


Vous aimerez aussi

circé

Circé

orochi

Le grand serpent Orochi


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Poutji man kondané san man fè ayen
Jéni lasosiété tjwé mwen,
Man èspozé san mò
Pétèt man té ké pli kontan, di man té lajòl,

Man wont épi an kò lib
Ki pa ka fè mwen mal piès koté
Man lévé, man kriyé, man hélé
Man rivé konpran an lavi san lépé

San été san soley
Manman mwen ba mwen an tjè
Yo krazé'y, yo brilé'y
Man pèdi lékilib

Man pa menm pé réfléchi
Karès visib pa pou ich kongo
Man kon an bato pèdi dan bouya
Ki ka fonsé an tout sans

San'y sav la'y ka alé
Man entjèt kon an tatjèt dan an finèt
Si rété an karès sé pa ba ich kongo

Yo lé wè'w touni an tèt d'Eugène Mona
...

716 19

Une mère antillaise lors de la Toussaint, c'est une dame qui apporte son paréo de ménage au cimetière pour récurer le caveau familial.

Puis elle va babiller derrière toi car tu n'as pas bien arrangé les fleurs sur la tombe. Et si par malheur, il lui reste encore de l'énergie, elle va nettoyer devant toutes les tombes de l'allée :

"Des faveurs qui sont là ében bondié !"

#martinique #toussaint #caribbeanlife #antillais #sonjé #tradition #martiniquaise
...

816 10

À l'approche de la Toussaint, je voulais partager avec vous, mes souvenirs d'enfance. Conter ces beaux moments qui ont une grande place dans mon coeur. D'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi je disais que je preferais cette periode par rapport à la Noël et le Carnaval.

Vous n'imaginez même pas toute la vibes que dégageait le cimetière de Saint-Pierre dans les années 90. Je ne vous parle pas de souffrance et mélancolie suite aux differentes tragédies (esclavage et éruption de Mussieu Pélée), hanhan, je vous parle de communion et festoyement entre la vie et la mort.

Podcast disponible sur le site (lien dans ma bio) et sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Amazon music, Soundcloud.

#toussaint #bokantaj #sonjé #martinique #caribbean #caribbeanlife #caribéennes #martiniquaise #antillais #antillaise
...

199 5