Lariches ak yon ja

Lariches ak yon ja


« Mwen jwenn on ja » 

Cette petite phrase est comparable à celle de la marraine fée de Cendrillon lors de son changement avant le grand bal du prince. Pour ce qui est du changement, le ton même de la phrase indiquait celui-ci, souvent exclamée avec le trop plein d’émotion. Elle indiquait un changement total-capital, la fin des misères. Enfin, de celui ou celle qui la trouve! Elle ouvre la porte de la richesse, de l’or, de l’argent, des diamants et bien d’autres trésors. C’était le passage d’un monde à un autre tout comme Cendrillon.  Et,  il ne va sans dire que ladite phrase crée bien des jaloux, haineux…. 

A la base une jarre est un récipient plus ou moins de grande taille, généralement de forme grossièrement cylindrique et en terre cuite, elle a une fonction similaire à l’amphore mais a une plus grande capacité de stockage et est plus large. Elle est utilisée parfois pour la cuisson mais son utilité principale est le stockage des denrées ou plutôt des trésors enfouies 6 pieds sous terre. 

Au fil du temps beaucoup de mythes se sont formés autour des jarres. Certains se sont vus révélés l’emplacement d’une jarre dans leur sommeil par une entité qui s’est entichée de cette dernière ou simplement par bienveillance, ou encore un membre décédé de leur famille voulant leur faire un cadeau,  d’autres en plein je kle, et d’autres encore tout simplement en creusant un puits….

Ainsi il existe différentes façons de trouver une jarre et de se voir dans un conte de fées, cela peut durer longtemps si l’on fait une bonne gestion de ces trésors. 

Trouver une jarre varie d’une personne à une autre, d’une entité a une autre, de l’esprit ou le démon qui le protège, d’un lakou a un autre, d’une bitasyon a une autre, il peut aussi être le fruit d’un parfait hasard… autant de facteurs que de paramètres qui prouve l’incertitude qui règne autour des jarres. C’en est même devenu un mythe et les histoires sont légions. Certains y croient d’autres non ! Mais ce qu’il a de certains il y en a bien des heureux des jarres et ils ne jurent que par ces derniers.

L’histoire des jarres remontent du temps de la colonisation. En ces temps les colons ayant exploitées de combiens d’ignobles façons les habitants du terroir et autres, voulant garder leurs butins à l’abri des regards curieux, ils les mettaient dans une jarre emmenaient un esclave de leurs choix avec eux au cours d’une nuit ou une journée. Généralement ils étaient que deux, le colon et son esclave. Arrivés à l’endroit destinés, le colon surveillait son trésor alors que l’esclave s’acharnait à creuser jusqu’à l’épuisement.

Satisfait de la profondeur, car il fallait bien que le trésor soit bien au fin fond de la terre, le colon y mettait son trésor mais aussi l’esclave. Son secret dès lors restera à jamais un secret car personne, oui personne ne le saura, et le dernier qui l’a su était désormais son seul gardien. L’esclave était enterré vivant et mourait d’asphyxie. Le colon repartait le cœur et l’esprit légers son trésor et secret bien gardés. Il ne pourrait avoir d’indic ! 

Etant mort de façon violente, cet esclave devenait un esprit ne pouvant plus traverser de l’autre côté, il était donc condamné à errer sans fin. Cet esprit pouvait devenir un démon et détruire bien des vies si on le priait et le servait comme tel. Il pouvait soit être un baron, un gad ou autre…. 

Il existe bien de ces trésors partout dans le pays. Et autant de trésors autant de mythes. Les jarres n’existent pas seulement en Haïti mais aussi d’autres régions des Antilles…

Était-il possible qu’un de ces esprits se soient réincarner ? Se souviendra-t-il de l’emplacement de la jarre étant décédé d’une mort si violente ? Cet esprit qui nous révèle l’emplacement de cette jarre n’attend-t-il pas quelque chose en retour ? Pourquoi après tout ce temps ne pas dévoiler a tous ceux dans le besoin et qui feront bonne utilisation l’emplacement des jarres ? Autant de questions et d’histoires autours des jarres et le mystère reste entier.

Kwe mwen pata jwenn on ja tou.

Raphlee


Vous aimerez aussi

marassa

Les jumeaux : fait insolite en Haïti

Parler aux morts

Faits insolites en Haïti : Parler avec les morts

Les roches volantes

Faits insolites et mystique en Haïti : les roches volantes

wanga nègès

Fait insolites en Haïti : Wanga nègès


Laissez un commentaire



Mon Instagram