sosyete

Faits insolites en Haïti : Sosyete


Nous savons tous que les poules sont des animaux diurnes, après 18 h, poules, coqs, et poussins sont tous jouke sur les bois pour se retrouver dans les bras de Morphée. D’ailleurs, on traitait souvent les gens qui dormaient très tôt de poule.

Dans ma ville natale, Bayas, on parlait souvent d’une poule avec 10 poussins qui chaque soir faisait la ronde dans les carrefours. Je n’y croyais pas vraiment, car déjà à 18h il faisait nuit noire. Il était quasi impossible de trouver une poule hors de sa niche.

Enfant éduqué en ville, fraîchement diplômé en droit, je n’admettais pas cette éventualité. Pour moi, ce n’était pas logique, car les poules étaient des volailles diurnes. Et surtout au grand jamais je n’adhérais a l’idée des habitants qui disaient que c’étaient les Sosyete les konvwa ou je ne sais quoi de plus stupide qui arpentaient les rues.

Les sosyete sont comme des légions. Un groupe de personnes ayant leurs codes, mœurs, identification commune. Ils font de la nuit leur royaume, car pour être secrète, il faut qu’ils soient à l’abri de tout regard. Le plus souvent lajounen yo legliz poutan lèswa yo se gro bann chanpwèl, nan divès sosyete k ap taye banda impeche kretyen vivan sikile.

Je rejetais ces absurdités. Pour moi, ce n’était que des excuses pour nous enliser dans la paresse afin de ne pas exploiter les possibilités de travailler la nuit. Après avoir eu une discussion des plus houleuses avec les voisins, j’ai décidé de vérifier par moi-même leurs dires afin de leur apporter la preuve de leurs stupidités.

Il était déjà plus de 22 h et j’étais assise à l’angle du carrefour. J’attendais nonchalamment l’arrivée de
cette mystérieuse poule accompagnée de ses poussins. J’attendais à n’en plus finir. Il était minuit quand j’ai décidé de rentrer à la fois furieuse de cette perte de temps, mais heureuse d’avoir eu raison.

Je traversais le carrefour à grandes enjambées pressées de retrouver mon lit douillet et chaud. Quand soudain, je fus arrêtée par le toin-toin d’un animal. Je suis restée prostrée pendant un moment, je ne
comprenais pas vraiment ce qui m’arrivait. Je ne pouvais pas bouger.

Aussitôt, arriva une poule avec une ribambelle de poussins. J’ai essayé de crier, mais aucun son ne pouvait sortir de ma bouche. Je suis restée regarder la poule et ses poussins tournoyer autour de moi. Une dizaine de minutes passa ainsi sans que je ne puisse bouger ni parler.

Puis une chatte et ses minous firent leur apparition. Ma vessie n’y tenant plus fit des siennes. J’ai passé les heures qui suivent sans pouvoir faire le moindre geste. Humiliée, j’entendais le cri des animaux qui résonnait dans ma tête comme des rires diaboliques.

Il était 4 h du matin quand j’ai enfin pu retrouver l’usage de mes sens. Sans demander mon reste, je me suis mise à courir sans gade deyè. Le lendemain, sans avoir raconté ma mésaventure, le voisin me regarda, puis tchipa “Panse w te ka fon bagay wi! Tchip konya u konnen sa ki nan kalfou a konya e se pa ni bel pato ni la syans ki ka eskplike sa”.

Sans rien dire, je pris mon sac le jour même pour regagner la ville. Plus jamais, plus jamais, je
n’ai osé réfuter les faits et mystères de la nuit. Ni surtout les vérifier. Et comme petit cadeau jusqu’à maintenant ma vessie fait des siennes. Aucun urologue et psychologue n’ont su trouver solution à ce dérèglement.

Raphlee


Vous aimerez aussi

marassa

Les jumeaux : fait insolite en Haïti

Parler aux morts

Faits insolites en Haïti : Parler avec les morts

Les roches volantes

Faits insolites et mystique en Haïti : les roches volantes

wanga nègès

Fait insolites en Haïti : Wanga nègès

Lariches ak yon ja

Lariches ak yon ja

douvan jou

Douvan jou


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Poutji man kondané san man fè ayen
Jéni lasosiété tjwé mwen,
Man èspozé san mò
Pétèt man té ké pli kontan, di man té lajòl,

Man wont épi an kò lib
Ki pa ka fè mwen mal piès koté
Man lévé, man kriyé, man hélé
Man rivé konpran an lavi san lépé

San été san soley
Manman mwen ba mwen an tjè
Yo krazé'y, yo brilé'y
Man pèdi lékilib

Man pa menm pé réfléchi
Karès visib pa pou ich kongo
Man kon an bato pèdi dan bouya
Ki ka fonsé an tout sans

San'y sav la'y ka alé
Man entjèt kon an tatjèt dan an finèt
Si rété an karès sé pa ba ich kongo

Yo lé wè'w touni an tèt d'Eugène Mona
...

673 19

Une mère antillaise lors de la Toussaint, c'est une dame qui apporte son paréo de ménage au cimetière pour récurer le caveau familial.

Puis elle va babiller derrière toi car tu n'as pas bien arrangé les fleurs sur la tombe. Et si par malheur, il lui reste encore de l'énergie, elle va nettoyer devant toutes les tombes de l'allée :

"Des faveurs qui sont là ében bondié !"

#martinique #toussaint #caribbeanlife #antillais #sonjé #tradition #martiniquaise
...

812 10

À l'approche de la Toussaint, je voulais partager avec vous, mes souvenirs d'enfance. Conter ces beaux moments qui ont une grande place dans mon coeur. D'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi je disais que je preferais cette periode par rapport à la Noël et le Carnaval.

Vous n'imaginez même pas toute la vibes que dégageait le cimetière de Saint-Pierre dans les années 90. Je ne vous parle pas de souffrance et mélancolie suite aux differentes tragédies (esclavage et éruption de Mussieu Pélée), hanhan, je vous parle de communion et festoyement entre la vie et la mort.

Podcast disponible sur le site (lien dans ma bio) et sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Amazon music, Soundcloud.

#toussaint #bokantaj #sonjé #martinique #caribbean #caribbeanlife #caribéennes #martiniquaise #antillais #antillaise
...

197 5

Octobre est le mois pour rendre hommage à notre riche langue. De ce fait, je vous propose 7 livres pour apprendre à l'écrire et surtout à le lire. Pour commencer, lisez à haute voix pour mieux decortiquer et comprendre le sens de la phrase.

#kreyol #livre #livres #litterature #litteratureantillaise #book #bookstagram #instabooks #instabookclub #livrepeyi #books
...

692 20