sosyete

Faits insolites en Haïti : Sosyete


Nous savons tous que les poules sont des animaux diurnes, après 18 h, poules, coqs, et poussins sont tous jouke sur les bois pour se retrouver dans les bras de Morphée. D’ailleurs, on traitait souvent les gens qui dormaient très tôt de poule.

Dans ma ville natale, Bayas, on parlait souvent d’une poule avec 10 poussins qui chaque soir faisait la ronde dans les carrefours. Je n’y croyais pas vraiment, car déjà à 18h il faisait nuit noire. Il était quasi impossible de trouver une poule hors de sa niche.

Enfant éduqué en ville, fraîchement diplômé en droit, je n’admettais pas cette éventualité. Pour moi, ce n’était pas logique, car les poules étaient des volailles diurnes. Et surtout au grand jamais je n’adhérais a l’idée des habitants qui disaient que c’étaient les Sosyete les konvwa ou je ne sais quoi de plus stupide qui arpentaient les rues.

Les sosyete sont comme des légions. Un groupe de personnes ayant leurs codes, mœurs, identification commune. Ils font de la nuit leur royaume, car pour être secrète, il faut qu’ils soient à l’abri de tout regard. Le plus souvent lajounen yo legliz poutan lèswa yo se gro bann chanpwèl, nan divès sosyete k ap taye banda impeche kretyen vivan sikile.

Je rejetais ces absurdités. Pour moi, ce n’était que des excuses pour nous enliser dans la paresse afin de ne pas exploiter les possibilités de travailler la nuit. Après avoir eu une discussion des plus houleuses avec les voisins, j’ai décidé de vérifier par moi-même leurs dires afin de leur apporter la preuve de leurs stupidités.

Il était déjà plus de 22 h et j’étais assise à l’angle du carrefour. J’attendais nonchalamment l’arrivée de
cette mystérieuse poule accompagnée de ses poussins. J’attendais à n’en plus finir. Il était minuit quand j’ai décidé de rentrer à la fois furieuse de cette perte de temps, mais heureuse d’avoir eu raison.

Je traversais le carrefour à grandes enjambées pressées de retrouver mon lit douillet et chaud. Quand soudain, je fus arrêtée par le toin-toin d’un animal. Je suis restée prostrée pendant un moment, je ne
comprenais pas vraiment ce qui m’arrivait. Je ne pouvais pas bouger.

Aussitôt, arriva une poule avec une ribambelle de poussins. J’ai essayé de crier, mais aucun son ne pouvait sortir de ma bouche. Je suis restée regarder la poule et ses poussins tournoyer autour de moi. Une dizaine de minutes passa ainsi sans que je ne puisse bouger ni parler.

Puis une chatte et ses minous firent leur apparition. Ma vessie n’y tenant plus fit des siennes. J’ai passé les heures qui suivent sans pouvoir faire le moindre geste. Humiliée, j’entendais le cri des animaux qui résonnait dans ma tête comme des rires diaboliques.

Il était 4 h du matin quand j’ai enfin pu retrouver l’usage de mes sens. Sans demander mon reste, je me suis mise à courir sans gade deyè. Le lendemain, sans avoir raconté ma mésaventure, le voisin me regarda, puis tchipa “Panse w te ka fon bagay wi! Tchip konya u konnen sa ki nan kalfou a konya e se pa ni bel pato ni la syans ki ka eskplike sa”.

Sans rien dire, je pris mon sac le jour même pour regagner la ville. Plus jamais, plus jamais, je
n’ai osé réfuter les faits et mystères de la nuit. Ni surtout les vérifier. Et comme petit cadeau jusqu’à maintenant ma vessie fait des siennes. Aucun urologue et psychologue n’ont su trouver solution à ce dérèglement.

Raphlee


Vous aimerez aussi

marassa

Les jumeaux : fait insolite en Haïti

Parler aux morts

Faits insolites en Haïti : Parler avec les morts

Les roches volantes

Faits insolites et mystique en Haïti : les roches volantes

wanga nègès

Fait insolites en Haïti : Wanga nègès

Lariches ak yon ja

Lariches ak yon ja


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Plantes médicinales et aromatiques de la Caraïbe de Christiane Portécop est un ouvrage destiné aussi bien aux enseignants qu'aux associations et personnel d'encadrement qui souhaitent realiser un projet relatif aux plantes médicinales. Ce livre interessera sans nul doute un plus large public qui pourra ainsi entreprendre un voyage instructif et formateur dans l'univers du patrimoine caribéen.

Un massage énergétique de @massage_lodisy contre les douleurs, refroidissement ou encore de dégagement, etc vous sera proposé par Christelle.

Jeu exclusivement pour les résidents de l'île de la Guadeloupe.

#jeuconcours
...

80 22

Ce roman trace sans complaisance un portrait plus qu’acide de l’homme politique. Il lance une autre réflexion sur les mythes fondateurs d’Haïti et aborde le sujet tabou des relations entre le pouvoir et les sociétés secrètes.

En effet, sur cette île tout comme les autre, ce ne sont pas les urnes qui régit la politique mais bel et bien les cimetières. Lieu de rencontre entre les politiciens et les sosyete, loup-garou, esprits et d’autre entités nocturnes qui commandent la nuit.

Hannibal Sérafin grand ambitieux politicien est prêt à tout pour devenir le prochain président quitte à laisser Agwe, dieu des eaux koké douze fois sa belle femme sur une barque sacrée. Mais dans cette course effrénée vers le pouvoir, un diable estime qu’il est temps pour lui de sortir de sa montagne pour assouvir sa vengeance.

Heureusement, que la mambo Sorel veille à l’harmonie, tout en rendant fou d’amour et de passion Sonson Pipirit un ancien politicien, en le faisant jouir en haut d’un arbre sacré. Selon lui, la mambo Sorel transformée en loup-garou éveille chaque particules de son corps en le dévorant sur les autels sacrées. Ceux qui feront les offusqués, ne connaissent pas ce genre de plaisir délirant !

Un conflit cosmique, où l’humour est mêlé à un érotisme coloré et fantastique. Encore une belle œuvre de @garyvictor7

#livrestagram #livres #livresaddict #booklover #books #instabook #litteraturecaribeenne #litteraturehaitienne #roman #instabookclub #lecturedujour #lecturesdumoment #bookstagrammer #bookaddict #livrepeyi #avislecture #lire #haïti #caraïbes #littérature #afrobook
...

57 3