plantes protectrices

Les plantes protectrices : introduction


Roseau des Indes, Cœur de Marie, Couronne du Christ, Palma-christi, Verveine-Caraïbe, Sonde, Pervenche, Papaye bénie, Qui mourra saura, Lys de l’Annonciation, Bois-moudongue, etc…
Comment se fait il que ce soit toujours ces mêmes espèces que l’on retrouve souvent à devant des maisons des martiniquais? Pourquoi sont-elles quasi toujours de couleur à dominante rouge, blanche ou jaune?

Dans l’île aux fleurs pourtant, ce ne sont pas les belles fleurs qui manquent. Et si les martiniquais obéissaient inconsciemment à des schémas d’organisation florale inscrits profondément dans leur mentalité?

Et s’ils ne faisaient que reproduire, sans s’en rendre compte, des modèles d’aménagement spatio-temporels enfouis dans les tréfonds de leur mémoire effacée?

Parler de plantes magiques n’a aucune résonance ni équivalence dans le système traditionnel. D’ailleurs dans celui-ci, le végétal est totalement intégré dans le tissu culturel et reste indissociable des idées d’équilibre et d’ordre cosmique.

Dans la société Martiniquaise, croyances et superstition tissent encore très fortement la trame de vie quotidienne.

Sort et mauvais sort, bénéfices et maléfices y sont omniprésent, pour peu que l’on sache encore les déceler et les interpréter. Qu’un papillon de nuit égaré se pose sur une paroi, ou qu’un moustique-caca volète nonchalamment et c’est aussitôt le présage d’un malheur.

Quand le surcroit, on se sait jalousé part un tiers capable des pires bassesses, il y a de quoi rester sur des gardes, et multiplier les mesures de précaution. Dans les cas ultimes, on recourra inéluctable au quimboiseur. Mais le mieux, bien entendu, est de se protéger en ayant l’air de rien.

Les plantes, ces champignonnes de l’intercession, ont vite fait d’être mêlées à cette démarche humaine. Les espèces végétales utilisées à des fins de protection sont très nombreuses et probablement sont-elles les plus connus du grand public.

En Martinique, on les appelle généralement des CONTRE.

Elles sont utilisées de diverses manières, simples ou associées, par voie externe ou interne. Cette protection comprend deux volets : La protection du corps, et celle du milieu dans lequel on vit. Cela va des préparations complexe à absorber oralement, jusqu’aux ablutions, en passant par le port d’amulettes ou l’érection de plantes gardiennes devant la maisonnée.

Source :
-Plantes magiques de la Martinique et des Petites Antilles Tome 1 de Emmanuel Nossin et André Exbrayat


Vous aimerez aussi

Gran Zongle

Gran Z’ongle, le grand quimboiseur et terreur de la Martinique

parole d'un fossoyeur

Paroles d’un fossoyeur en terre créole

remède

Ravèt épi zandoli : on rimèd pou guéri

croyances antillaises

Les croyances antillaises

l'homme à baton guada

Les mystères de l’homme au bâton

crâne

Le culte du crâne en Afrique et aux Antilles


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Bay rum gran moun :

-Rhum blanc
-Feuilles de Bois d'inde
-Feuilles de Brisée
-Feuilles de Papayer mâle

Mélanger le tout dans le rhum. Puis laissez macérer au soleil pendant 3 semaines. Frotter son corps avec en cas de courbatures, fièvre, rhumatismes, crampes, douleurs musculaires, etc

#martinique #guadeloupe #guyane #antilles #rimèdanbafey #rimèdrazié #pharmacopée #nature #plantemedicinale #medecinedouce #medecinetraditionnelle
...

332 11

7 livres de Martinique :

-La prophétie des soeurs de serpents @lagriottevagabonde un roman documentaire qui mélange fiction et l'histoire de l'île, disponible en libraire.

-Laissez rouler la voix d'or, un livre qui rend hommage à la commune du Gros-Morne, disponible à Micro Cyber au Gros-Morne

-Le palabre du vieux fromager est disponible, un hommage à la commune de Macouba est disponible à la librairie @la_boite_a_plumes au Diamant et sur le site des editions Nestor.

-La desapparition, est un recit qui derrière son verbe enjoué critique insidieusement la société martiniquaise. Disponible à @librairiecalypso à Paris. Je ne l'ai pas encore vu à la Martinique.

-Petite fille en Martinique en 1962, une bonne immersion dans notre île à l'epoque de nos parents. Disponible sur le site des éditions Harmattan. Je l'avais acheté à @presence_kreol .

-Lapo farine, ce livre n'est malheureusement plus édité, faut fouiller les bibliothèques car il merite d'être absolument lu ! Pour moi, il représente la littérature classique martiniquaise a étudier.

-Chimen-an est un mélange de tous les livres précédents dont les thèmes principaux sont les croyances locales et la transmission des anciens. Disponible en librairie @presence_kreol,@la_boite_a_plumes et dans les autres enseignes, sur le site lafleurcurieuse.fr (oui c'est mon premier roman🤗)

#livres #livre #livrepeyi #martinique #littératurecaribéenne #books #book #instabook #instabookclub #bookaddict
...

440 7

Ni lambi ni colibri !

Le createur de ce montage est un génie 🤣

#nilambinicolibri #martinique #drapeau
...

1796 88

@pindjoko est une marque d'agenda dont la particularité est de valoriser notre riche langue créole. Il propose un large choix d'agenda en créole martiniquais, guadeloupéen, guyanais, haïtien et réunionnais.

À travers son livre de recette, @aliciamakanja nous propose une alimentation vegan tout en respectant les particularités de notre alimentation caribéenne. N'etant pas vegan, j'ai particulièrement aimé cuisiner le burger avec son steack d'haricot rouge. La sauce pour les frites m'a regalé également. Un petit livre ludique qui permettra surtout au carnivore comme moi, de molir sur sa consommation de viande.

Resultat le dimanche 15 janvier. Bonne chance

#jeuconcours
...

181 88

Que pouvons nous faire suite au non lieu du chlordecone ?
Comment combattre quotidiennement le lobby béké qui étouffe notre économie ?

Pour commencer il faut que notre argent circule entre nous. Oui je sais, cela n'est pas facile surtout qu'ils sont partout et dans tous les secteurs. Et que le coût de l'artisanat local est élevé. Mais mettons de temps en temps notre mauvaise foi de côté afin de mieux avancer.

Par exemple, pourquoi voulons nous forcer en achetant nos fruits, légumes, et poissons au supermarché ?

Nous pouvons très bien consommer mais en conscience. Petit à petit mais sûrement. De plus, le meilleur moyen de nous rendre compte de la valeur de notre terre afin de nous émanciper est de reconquerir notre alimentation. Et pour cela, il faut planter ce que nous mangeons.

Oublions cette histoire de pelouse ou encore de palmier immangeable...Si tu as de la terre, plante ton manjé comme nos aïeux. Même si tu n'aimes pas jardiner, plante au moins tes herbes aromatiques, ton petit oignon peyi, ton petit pot de gwo ten ou encore de persil.

Sonjé, planté sé rézisté ! Et à la longue vaincre...

#martinique #guadeloupe #chlordecone #sonjé #nature #caraïbe #caribbeanlife #caribbean #pharmacopée
...

678 23

Bonns fête de Makaya et de Kwanzaa.

Cette année et bien évidement pendant quelques siècles, nous seront sponsorisés par le chlordecone et d'autre continueront à boire du champagne tout en dansant sur notre dos depuis la traite négrière. Mais cela n'intéresse pas grand monde hein car vous comprenez il y a la finale de la coupe, le foie gras, les cadeaux, puis on basculera directement sur le carnaval puis les crabes de pâques et ainsi de suite. Un cycle sans fin pour nous endormir, bref...

Les publications reprendront en janvier. Bisous.

#martinique #guadeloupe #antilles #chlordecone #genocide #ecologie #caraïbe
...

220 6