scarabée

Le symbolisme du scarabée


Le scarabée est surtout connu comme symbole égyptien. Symbole cyclique du soleil, il était en même temps un symbole de résurrection. Il est l’image du soleil qui renaît de lui-même: Dieu qui revient. Dans la peinture égyptienne, le scarabée porte la boule énorme du soleil entre ses pattes: comme le dieu solaire revient des ombres de la nuit, le scarabée est censé renaître de sa propre décomposition, ou bien il roule une boule de feu dans laquelle il a déposé sa semence.

Aussi symbolise-t-il le cycle solaire du jour et de la nuit. Il est souvent appelé le dieu Khépri, le Soleil Levant. Dans l’écriture égyptienne, la figure du scarabée aux pattes tendues correspond au verbe kheper, qui signifie quelque chose comme: venir à l’existence en prenant une forme donnée.

Les scarabée furent aussi portés comme des amulettes efficaces- l’ insecte cachait en lui le principe de l’éternel retour. Sur des momies dotées d’ailes de faucon déployées, comme sur le sarcophage de Toutankhamon, les scarabées servaient de talismans et étaient invoqués d’après une formule du Livre des Droits.

Le cœur du trépassé, dans la scène de la psychostasie était le témoin moral du défunt, le jugement de sa conscience. Il importait à l’accusé de se concilier cette partie de lui-même, qui pouvait décider de son salut ou de sa condamnation. Aussi plaçait-on sur le cœur du défunt une amulette représentant un scarabée, pour l’empêcher de témoigner contre le mort:

Le cœur est la conscience, il dirige l’homme et le censure: c’est un être indépendant, d’une essence supérieure, qui réside dans le corps. Comme on peut lire sur un cercueil d’un musée de Vienne: le cœur est sont propre dieu.

Le symbolisme provient aussi des mœurs du scarabée pilulaire, ou boursier, qui roule sa boule, figure de l’Œuf du monde, d’où naît la vie, la manifestation organisée. On considérait ainsi le scarabée comme s’engendrant de lui-même. La même interprétation est connue en Chine.

Source:
Dictionnaire des symboles de Jean Chevalier et Alain Gheerbrant


Vous aimerez aussi

MAAT

L’origine du fameux milan

nombre d'or

Et si Dieu était un mathématicien?

galaxie

L’astronomie de l’Egypte ancienne: les bases

kama

Kama, le véritable nom de la terre de nos ancêtres

uraeus

Uræus et le troisième œil

kamite

L’Origine de l’Univers et la cosmogénèse Kamite (1/2)


Laissez un commentaire



Mon Instagram