peuple caraïbe

Histoire de la Martinique : Les Amérindiens des Antilles Partie 1/2


L’installation du premier peuplement des Grandes Antilles se fit au cours du Ve millénaire av J.C. Ces hommes “méso-indien” vivaient de la chasse, cueillette et bien évidemment de la pêche. Ils ne pratiquaient pas l’art de la poterie mais polissaient les coquillages, les pierres et connaissaient la navigation. Ces habitants proviennent de l’Amérique central.

Puis au cours du II eme millénaire, l’agriculture fit son apparition dans le delta de l’Orénoque. L’Orénoque est un fleuve du Venezuela et de la Colombie qui se jette dans l’océan atlantique. Dans cette zone, les habitants cultivaient le manioc, utilisaient des objets en céramique.

Les Arawaks

Vers -1000 ans av J.C, les Arawaks sortent du delta de l’Orénoque et rentrent en contact avec l’océan. Ce peuple entra alors en contact avec les “meso-indien”. C’est à partir de là que les Arawaks fabriquèrent des pirogues et commencèrent le peuplement des petites Antilles. Grace aux découvertes archéologiques, qu’il a été prouvé qu’ils étaient bien présents entre 160 et 220 ap J.C dans les petites Antilles. Mais le peuplement par les Arawaks dans les grandes Antilles se fit plus tard. En effet les indices les plus anciens de ce peuple datent 380 ap JC à la Barbade.

Vers 700 ap JC, le peuplement des grandes Antilles se fit par des Arawaks nommé Taïnos. Ce sont eux qui ont été les premiers à rentrer en contact avec les européens.

Les sites archéologique au Nord de la Martinique, ont permis de dater les premières habitations vers 180 ap JC. La proximité de la mer, la présence d’une rivière, l’installation sur de faibles hauteurs dominants la plage caractérisent le site Arawaks. Ils fabriquaient des marmites, vasques, vases etc ornés de symboles de motifs zoomorphe et anthropomorphe. Ceci témoigne l’animisme de la communauté Arawaks.

Mais au cours du III eme siècle ap J.C, il eu une grosse éruption volcanique. Ce phénomène naturel entraîna le dépôt de grosse couche de matériaux sur les sites. Cela provoqua de manière incertaine l’abandon de l’île. Puis au cours du Ve siècle, il y’eu des installation au sud de l’île vers le Diamant. Ce deuxième peuplement ne diffère pas de celui du Nord, sauf qu’ils exploitent plus les produits de la mer ( coquillage, poissons etc).

Puis au cours du Xe siècle, le monde des Arawaks fut bouleversé par l’arrivé de leurs ennemies. Ces ennemies venant aussi du continent et se nommèrent les Caraïbes

Source:

Wikipédia

L’histoire de la Martinique tome 1 d’Armand Nicolas, édition l’harmattan


Vous aimerez aussi

les caraïbes

Histoire de La Martinique : Les Amérindiens des Antilles Partie 2/2

bateau caravelle

Histoire de la Martinique: Le Nouveau Monde

amérindiens

Les Amérindiens d’Amérique du Nord 1/2

amérindiens

Les Amérindiens d’Amérique du Nord 2/2

le cercle des hommes

Le Cercle des Hommes


Les commentaires sont fermés !



Mon Instagram

Poutji man kondané san man fè ayen
Jéni lasosiété tjwé mwen,
Man èspozé san mò
Pétèt man té ké pli kontan, di man té lajòl,

Man wont épi an kò lib
Ki pa ka fè mwen mal piès koté
Man lévé, man kriyé, man hélé
Man rivé konpran an lavi san lépé

San été san soley
Manman mwen ba mwen an tjè
Yo krazé'y, yo brilé'y
Man pèdi lékilib

Man pa menm pé réfléchi
Karès visib pa pou ich kongo
Man kon an bato pèdi dan bouya
Ki ka fonsé an tout sans

San'y sav la'y ka alé
Man entjèt kon an tatjèt dan an finèt
Si rété an karès sé pa ba ich kongo

Yo lé wè'w touni an tèt d'Eugène Mona
...

716 19

Une mère antillaise lors de la Toussaint, c'est une dame qui apporte son paréo de ménage au cimetière pour récurer le caveau familial.

Puis elle va babiller derrière toi car tu n'as pas bien arrangé les fleurs sur la tombe. Et si par malheur, il lui reste encore de l'énergie, elle va nettoyer devant toutes les tombes de l'allée :

"Des faveurs qui sont là ében bondié !"

#martinique #toussaint #caribbeanlife #antillais #sonjé #tradition #martiniquaise
...

816 10

À l'approche de la Toussaint, je voulais partager avec vous, mes souvenirs d'enfance. Conter ces beaux moments qui ont une grande place dans mon coeur. D'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi je disais que je preferais cette periode par rapport à la Noël et le Carnaval.

Vous n'imaginez même pas toute la vibes que dégageait le cimetière de Saint-Pierre dans les années 90. Je ne vous parle pas de souffrance et mélancolie suite aux differentes tragédies (esclavage et éruption de Mussieu Pélée), hanhan, je vous parle de communion et festoyement entre la vie et la mort.

Podcast disponible sur le site (lien dans ma bio) et sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Amazon music, Soundcloud.

#toussaint #bokantaj #sonjé #martinique #caribbean #caribbeanlife #caribéennes #martiniquaise #antillais #antillaise
...

199 5