village africain

Avant propos: l’histoire de l’Afrique et des Antilles


Je suis née de parents noirs, dans une île peuplée majoritairement par des noirs. L’esclavage fait partie de mon héritage.

Pendant ma scolarité, on m’a parlé brièvement de l’histoire de ma Martinique, de l’esclavage en occultant certains passages. Par la suite, j’ai eu de nombreux débats avec mes camarades. A cette époque presque tous me répondaient les africains nous ont vendu contre des coquillages… Cette parole est restée gravée au fer dans ma mémoire.

Je ne pouvais pas croire ce genre d’absurdité, je ne pouvais pas croire que les africains étaient des « païens » qui dansaient autour du feu sans savoir , ni culture etc. De ce fait, j’ai commencé à faire mes recherches et à lire. Par la lecture, j’ai appris qu’il fallait toujours aller au-delà de ce qu’on raconte. En se reconnectant aux sources nous pouvons mettre fin à notre aliénation. Et voir, que nous étions un peuple grand et instruit à l’époque. Je rejette donc le terme « noir ».

Noir définis maintenant une communauté à la peau foncée. Ce terme fait partie de notre langage quotidien. Mais en lisant, au tout début on nous traitait de noir pour nous associer au démon, diable qui était représenté en noir….Par la suite pour mieux nous diviser, ils ont mis en place différents termes pour nous définir par rapport à notre couleur de peau et aspect des cheveux.

Il est temps pour moi de renouer avec mes origines. Elles ne se résument pas qu’aux Antilles, elles découlent de l’Afrique, de l’Inde, de la Chine et de l’Europe. Mais je tiens particulièrement à vous faire découvrir ou redécouvrir une histoire qui est beaucoup méconnue.


Vous aimerez aussi

kerma site archéologique

Les royaumes de Koush (Partie 1/3)

statue egypte

Les royaumes de Koush (Partie 2/3)

abidjan marché

Côte d’ivoire

pyramide méroé

Les royaumes de Koush (Partie 3/3)

le goli

Le masque Goli

matoutou martinique

Monsieur Matoutou de Pâques


Laissez un commentaire



Mon Instagram