mardi gras

L’enlèvement du Mardi gras

Raphaël Confiant
Roman, caribéen
Parution en 2019

« Une présidente d’université kidnappée en plein carnaval ! Lors du défilé de Mardi Gras, dans la capitale de l’île de Nadiland !
Le commissaire Nobertin tente de dénouer les fils d’une affaire dans laquelle se mêlent détournements de fonds en bande organisée, délits de favoritisme et autres faux en écriture publique.
Il ne tarde pas à découvrir que « la reine d’Abyssinie », comme l’ont surnommée ses ravisseurs, s’était dressée contre les corrupteurs.
Terre de cyclones, de séismes et d’éruptions, Nadiland serait- elle aussi celle des passe-droits, malversations et crimes rituels ? « 

Mon avis

La présidente de l’université nommée la reine d’Abyssinie sans royaume a été enlevée en plein mardi gras par des nèg gwo sirop. Cet enlèvement est un grand coup de maître.
En effet, dans l’effervescence du carnaval avec ses nombreux déguisements, qui pourrait remarquer quelque chose d’anormal?
Mais la question la plus importante est pourquoi avoir enlevé une simple présidente d’université?

La fameuse reine d’Abyssinie (nommée par ses ennemies) suite à son élection à décidé de remettre de l’ordre dans l’université d’Alma mater franco-caribéenne de Nadiland. Finis les détournements d’argent, les magouilles en tout genre, la délivrance de faux diplômes et compagnies dans tout les départements d’enseignements de l’université.
Le noyau central de ces magouilles n’est autre que l’institut stratégique économique régionale dirigée par le Gros dégueulasse, Ti Coca nommé Julien Valmont.

Julien Valmont est l’un des plus gros filou que l’île de Nadiland ait pu porter. Les dossier de demande d’aide obscure à l’union européenne n’ont aucun secret pour lui. Ainsi que l’établissement de fausse facture en tout genre pour ses petits plaisirs et pour ses compères. Membre d’une grande loge franc-maçonnique de l’île, ses contacts ainsi que ses pots de vin lui permettent de sévir de nombreuse années sans aucune inquiétude.
Mais voilà qu’une satané bonne femme vient foutre son nez partout dans son département. Et n’hésite pas à exposer au grand jour ses méfaits. En effet, avec l’avènement de Whatsaloperie, de Fessebouc et surtout de l’authentique Radio Bois patate, touts les habitants de Nadiland sont au courant de la guerre qui sévit dans l’université….

Encore une fois je fus conquise par l’écriture de Raphael Confiant. Il nous a inventé toute une île aux allure paradisiaque mais engrainée dans sphère mafieuse à col blanc. Un vrai reflet de l’île de la Martinique.
Le récit est dynamique, avec son coté humoristique et satirique des Antilles. Dès les premières pages, l’auteur nous plonge facilement dans l’univers particulier de Nadiland. J’ai eu un grand coup de cœur pour ce livre.


Vous aimerez aussi

Aucun article disponible

Laissez un commentaire



Mon Instagram