La zouk

Le Zouk : Génèse et représentations sociales d’une musique populaire

Gérald Désert
Etude
Parution en 2021

Qu’est-ce que le zouk ? Si tout un chacun a pu entendre cette musique populaire, même de façon très passive; dans des circonstances d’écoutes diverses, à ce jour, son histoire n’à pas encore fait objets d’une réflexion spécifique et systématique ; alors s’interroger sur ce qu’est le zouk ne relève pas d’une lubie personelle, sans fondement autre que le pathos, mais bien d’un questionnement d’intérêt général sur la culture musicale dans l’espace local, national et international.

Le zouk, la pensée du zouk, sa représentation dans la réflexion universitaire n’est qu’à ses débuts et c’est ce qui fait tout l’intérêt de ce livre.

Avis

A travers ce livre, l’auteur tente d’expliquer le zouk, qui semble être délaissé dans nos pays, alors qu’il continue à rayonner à travers le monde où nombre de musiciens s’en sont inspirés comme Mickael Jackson ou Justin Biber. Pour DESERT, le zouk provient du tambour, du son du tambour ancestral et de la musique carnavalesque, qu’il modifie et amplifie. Il est au fondement même de notre identité, ne serait-ce que parce qu’il utilise majoritairement la langue créole quoique les nouvelles générations utilisent de plus en plus le français.

Il rappelle aussi comment un groupe comme KASSAV a remporté nombre de disques d’or et de platine tant sur le marché français qu’américain et comment il a marqué l’Afrique noire où, en Angola, un musée du zouk a même été créé. Il a conclu que c’est l’un des rares exemples de collaboration réussie et pérenne entre Guadeloupéens et Martiniquais.

Un livre dont les professeurs de musique de chez nous devraient lire afin d’éviter de nous enseigner continuellement la musique classique à travers la flûte.


Vous aimerez aussi

chiens

Là où les chiens aboient par la queue

Pluie-et-vent-sur-Telumee-Miracle

Pluie et vent sur Télumée Miracle

Sacré Vakabon

Sakré Vakabon

la-riviere-du-pont-de-chaines

La rivière du Pont-de-Chaînes

djenm

Djenm : Tome 1

Simonette, la gachette

Simonette, la gâchette


Laissez un commentaire

Array



Mon Instagram

Comme tous les 12 avril, je célèbre l`anniversaire de mon grand-père maternelle même après son trépas. Je ne vais pas mentir c`est le seul dont je célèbre toujours l`anniversaire car il est impossible à oublier, ne serait ce qu`un peu. Il fut mon poto-mitan, mon refuge quand ça pétait dans ma tête (des émotions trop vives à canaliser).

Et le meilleur moyen d`apaiser qq dans cette situation, c`est de l`envelopper sans parole pour que le calme revienne. C`est pour cela que j`adore particulièrement cette photo, elle résume tout...

C`est également le seul dont je n`arrive pas à entrer en contact. Je n`ai aucun pb à communiquer avec les défunts mais avec lui ayen ! Un gros silence...est ce sa manière de m`envelopper ?

Et là il décide de se manifester, pour me dire quoi?

"Asé pléré man ka flex kò mwen"

🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣🤣

Ok papi ay pété bonb-ou épi roulé fiuuuu. Non mais j`hallucine🤣ce n`est pas du tout son tempérament. Un monsieur calme, posé, réservé etc mais là an mode fêtard. Apparemment lavi-a déyè lanmò-a bèl wè nèg ! Aucun tact tout comme moi sieu 😮‍💨

Kwa senbo
...

1072 23