chacha-et-sosso

Chacha et Sosso

Ernest Moutoussamy
Roman caribéen
Parution en 1994

“Nous sommes à la fin des années trente. Sur l’habitation de Desvarieux, Prakash, un jeune damné des cannaies, aîné d’une famille nombreuse, a recueilli un matin Ushas et Solitude deux fillettes abandonnées devant l’église du bourg de Saint-François.

Aussitôt, sa maman et son village le mettent en quarantaine. Il fait sortir du sang de la roche pour élever les fillettes qui réclament inlassablement une maman. Seul Gopi les prend en pitié et les place sous la protection des dieux.
Tout en courtisant Angéla et Palatia, Prakash s’efforce de convaincre l’une et l’autre d’accepter d’élever les enfants. Mais, dans ce village écrasé par la misère, où l’adoption, considérée comme une tare, ne fait pas partie des mœurs, elle refusent de faire plaisir au jeune homme….”

Mon avis

Dans la communauté hindou de Karukéra, l’adoption est très rare car elle est très mal perçu. D’ailleurs la misère est tellement omniprésente qu’il était inconcevable de s’encombrer de deux bouches à nourrir qui n’était pas de notre sang.
Mais la bonté de Prakash était au dessus de tout ses préjugés. Il adopta de bon cœur deux orphelines mourant de faim sous les pas de l’église. Le nouveau père aimât Ushas et Solitude, et les chérissait comme si elles étaient issus de son sang.

Malheureusement, la communauté n’approuvant pas cette adoption traita la nouvelle famille comme des pestiférés. Les petites filles choyés par leur père sont désespérés du dédain des femmes à leurs égards. En effet, en dépit de tout l’amour que leur offre leur père, elles espèrent ardemment l’amour maternelle.
C’est avec tristesse que Prakash fait face au refus de donner cet amour maternelle, des deux femmes qu’il courtise. À quoi bon adopter les filles alors qu’elles sont fertiles, en effet ce genre de pratique n’était bonne que pour les vieilles filles. Et surtout la faim et la misère rodait dans l’habitation malgré la sueur du travail et des jardins créoles.

Ernest Moutoussamy nous fait découvrir par sa plume poétique la communauté hindou ainsi que ses pratiques et coutumes. Mais également le combat face la scélératesse de la vie au côté des nègres face à l’oppression du béké, des diablesses, des soukougnan, etc.
Cette communauté peut heureusement compter sur le quimbois et les divinités hindous Maldévilin et Kali pour adoucir leur quotidien…
Ce roman est hommage à notre métissage culturelle et à la dignité de nos aïeuls de braver l’adversité. Une pépite littéraire de la littérature créole.

Extrait

Avant de commencer, elle chantait fidèlement pour Maldévilin afin de gagner sa protection. Puis, elle s’élançait dans le paysage, traversait les champs, ratissait la savane. Son cœur se décrochait de sa poitrine, gambadait sous ses pas, investissait les buissons et les touffes d’herbes couvertes de lianes.

Religieusement, elle quêtait, se baissait, s’agenouillait, observait, reniflait. Les fleurs l”appelaient, poussaient des cris, des éclats pour être de la fête du lendemain et se retrouver autour du cou de Kâli, sur sa poitrine, dans ses cheveux. Elles gémissaient quand elle passait sans leur prêter attention. Il arrivait même que les troncs et les racines, par peur d’être oubliés, se missent à craquer.
Les branches et les écorces parlaient. Les feuilles babillaient. Quelle éruption! La plus odorante! La plus belle couleur! Elles étaient toutes folles!

C’est dans cette ambiance que sa corbeille se remplissait pour Kâli. A vrai dire, la déesse demeurait le chef d’orchestre de ce bal extraordinaire. Seule Palatia en percevait la musique et pouvait communiquer aussi magiquement avec ce royaume végétal dont les fleurs constituaient la nourriture favorite de la divinité.


Vous aimerez aussi

henry_sidambarom

Le combat d’Henry Sidambarom

les divinités tamouls

Les divinités tamoules créoles

Au béro

Au-Béro: quartier hindou de Fort de france

kotoumpavi

Le kotoumpavi

Durga Puja

Les bijoux de Maliemin

L’élément indien de la créolité une reconstruction identitaire

L’élément indien de la créolité: une reconstruction identitaire


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Mon jardin de santé créole : je cultive mes plantes aromatiques et médicinales, a sélectionné les espèces indispensables au jardin de santé que ce soit en pot, sur la terrasse, dans le jardin ou bien dans une plantation. 58 fiches détaillées présentant chacune une aromatique ou médicinale, indiquent les conseils de culture et d'entretien ainsi que les propriétés et les utilisations.

Parfait pour les débutants ! Il est temps de reconquérir nos jardin pour notre santé et notre autonomie alimentaire.

Mad of beer @madofbeer est une marque de bière arrisanale aux saveurs locales. Ce sont des bières brassées artisanalement avec nos épices et fruits locaux. Elles sont ni filtrées, ni pasteurisées, sans colorant ni additifs. À découvrir urgemment !

Jeu concours que pour la Martinique. Mes abonnés guadeloupéens ne vous inquietez pas, il y aura un autre spécialement pour vous 😉.
...

57 26

Ce roman trace sans complaisance un portrait plus qu’acide de l’homme politique. Il lance une autre réflexion sur les mythes fondateurs d’Haïti et aborde le sujet tabou des relations entre le pouvoir et les sociétés secrètes.

En effet, sur cette île tout comme les autre, ce ne sont pas les urnes qui régit la politique mais bel et bien les cimetières. Lieu de rencontre entre les politiciens et les sosyete, loup-garou, esprits et d’autre entités nocturnes qui commandent la nuit.

Hannibal Sérafin grand ambitieux politicien est prêt à tout pour devenir le prochain président quitte à laisser Agwe, dieu des eaux koké douze fois sa belle femme sur une barque sacrée. Mais dans cette course effrénée vers le pouvoir, un diable estime qu’il est temps pour lui de sortir de sa montagne pour assouvir sa vengeance.

Heureusement, que la mambo Sorel veille à l’harmonie, tout en rendant fou d’amour et de passion Sonson Pipirit un ancien politicien, en le faisant jouir en haut d’un arbre sacré. Selon lui, la mambo Sorel transformée en loup-garou éveille chaque particules de son corps en le dévorant sur les autels sacrées. Ceux qui feront les offusqués, ne connaissent pas ce genre de plaisir délirant !

Un conflit cosmique, où l’humour est mêlé à un érotisme coloré et fantastique. Encore une belle œuvre de @garyvictor7

#livrestagram #livres #livresaddict #booklover #books #instabook #litteraturecaribeenne #litteraturehaitienne #roman #instabookclub #lecturedujour #lecturesdumoment #bookstagrammer #bookaddict #livrepeyi #avislecture #lire #haïti #caraïbes #littérature #afrobook
...

53 3

Autour de l'heritage africain et de la volonté de témoigner de la permanence des traditions issues de l'esclavage, mythes croyances, religions et imaginaires de la Caraïbe met en scène en les regroupant un corpus unique d'artiste contemporains de la Caraïbe.

De Cuba à Trinidad, ils proviennent de peuples ayant subi l'opression d'anciens dominateurs, et contribuent à devoiler les influences des traditions ancestrales dans la richesse et la diversité de leurs productions. Les reproductions d'œuvres accompagnés de contributions scientifiques de spécialistes internationaux en font une référence de l'art caribéen d'aujourd'hui.

Merci @la_boite_a_plumes pour cette belle découverte.

#jeuconcours #martinique #art #caribbean #caraïbe #caraibeanpeople
...

132 57