arbres guérisseurs

Arbres guérisseurs

Extrait du livre de Vivre ma vie de guérisseuse et le pouvoir des arbres de la Caraïbes de Christiane Amoros de la Réberdière

Je crois en l’arbre de la même manière que je crois en l’homme. C’est une question d’énergie, de pouvoir qui se potentialise en fonction de la nature de l’arbre, de son environnement, du regard et de l’attention qu’on lui portera.

Sa présence nous ramène au tangible, à la matière, à la réalité concrète (pesanteur, forme, hauteur, longueur, maturité, etc.), à la terre nourricière, à notre enracinement, à notre incarnation.L’ arbre nous donne de quoi voir, boire, manger, nous réchauffer, nous protéger, nous abriter, nous cultiver, nous éveiller, nous ventiler, nous oxygéner. Il nous fait vivre, et il nous parle, car il a un langage subtil et très clair.

Sur le plan énergétique, le taux vibratoire de l’arbre lui confère des vertus extraordinaires pour aider l’homme dans son développement personnel. Chaque arbre et chaque espèce végétal peut nous communiquer l’énergie dont nous avons besoin en transformant la qualité de notre propre énergie. Soit en la renforçant soit en la transmutant.

L’arbre est guérisseur, ou possède un esprit guérisseur. Il fait partie des éléments naturels disponibles pour soigner aussi bien nos blessures d’âme que nos blessures physiologiques, tout comme l’animal ou la minéral.

Le cocotier

A des vertus qui permettent:

-l’enracinement de l’énergie de l’abondance, de la prospérité en soi et de la fertilité.
-la créativité mais aussi tolérance
-la souplesse
-la grâce et convivialité

C’est une énergie masculine, stimulante et harmonisante.

Le manguier

Le manguier est l’arbre de la libération. Il nous aide à chasser certaines peurs induites par notre lignée familiale pour nous enraciner dans l’énergie de la réussite, du succès, de la douceur.

Si nous aimons manger beaucoup les mangues, ce n’est pas par hasard. Il y a une raison inconsciente qui nous amène à le faire, pour nous connecter à nos entrailles, nous donner de la douceur, réveiller le sentiment de quiétude amenant la confiance en soi.

Il existe d’innombrables variétés de mangues, ce n’est pas un hasard non plus, car la peur prend d’innombrables formes aussi.

La mangue fil:
Très fibreuse qui se loge entre les dents, nous dit attention, je suis le fil conducteur liant et déliant la peur de croquer la vie à pleines dents. Certaines personnes font le matété avec, comme un sein à téter, est ce pour retrouver la sécurité maternelle?

La mangue pomme:
Toute ferme, nous dit de ne pas confondre fermeté et rigidité qui n’est qu’une prison de peur.

La ronde:
Elle va être utile pour dégager les personnes qui masquent certaines formes de peur par une surcharge pondérale, elles doivent en priorité se connecter à l’énergie de cette variété de manguiers.

La bassiniac:
Elle nous dit de ne pas avoir peur de nous relier à nos ancêtres, plus sa peau est noire, presque pourrie, plus sa chair est jaune et sucrée. Un grand paradoxe entre le dedans et le dehors, le paraître et l’être.

Il est plus important de manger les mangues en conscience et avec des intentions claires; et de considérer le manguier à sa juste valeur


Vous aimerez aussi

pomme canelle

Remède créole: Pomme canelle

remède créole

Remèdes créoles partie 1

remèdes créoles

Remèdes créoles partie 2

ben fayag

Remèdes créoles et la maternité

popotte de fruit à pain

Recette: popottes de fruit à pain

remède

Ravèt épi zandoli : on rimèd pou guéri


Laissez un commentaire



Mon Instagram