arbres guérisseurs

Arbres guérisseurs


Extrait du livre de Vivre ma vie de guérisseuse et le pouvoir des arbres de la Caraïbes de Christiane Amoros de la Réberdière

Je crois en l’arbre de la même manière que je crois en l’homme. C’est une question d’énergie, de pouvoir qui se potentialise en fonction de la nature de l’arbre, de son environnement, du regard et de l’attention qu’on lui portera.

Sa présence nous ramène au tangible, à la matière, à la réalité concrète (pesanteur, forme, hauteur, longueur, maturité, etc.), à la terre nourricière, à notre enracinement, à notre incarnation.L’ arbre nous donne de quoi voir, boire, manger, nous réchauffer, nous protéger, nous abriter, nous cultiver, nous éveiller, nous ventiler, nous oxygéner. Il nous fait vivre, et il nous parle, car il a un langage subtil et très clair.

Sur le plan énergétique, le taux vibratoire de l’arbre lui confère des vertus extraordinaires pour aider l’homme dans son développement personnel. Chaque arbre et chaque espèce végétal peut nous communiquer l’énergie dont nous avons besoin en transformant la qualité de notre propre énergie. Soit en la renforçant soit en la transmutant.

L’arbre est guérisseur, ou possède un esprit guérisseur. Il fait partie des éléments naturels disponibles pour soigner aussi bien nos blessures d’âme que nos blessures physiologiques, tout comme l’animal ou la minéral.

Le cocotier

A des vertus qui permettent:

-l’enracinement de l’énergie de l’abondance, de la prospérité en soi et de la fertilité.
-la créativité mais aussi tolérance
-la souplesse
-la grâce et convivialité

C’est une énergie masculine, stimulante et harmonisante.

Le manguier

Le manguier est l’arbre de la libération. Il nous aide à chasser certaines peurs induites par notre lignée familiale pour nous enraciner dans l’énergie de la réussite, du succès, de la douceur.

Si nous aimons manger beaucoup les mangues, ce n’est pas par hasard. Il y a une raison inconsciente qui nous amène à le faire, pour nous connecter à nos entrailles, nous donner de la douceur, réveiller le sentiment de quiétude amenant la confiance en soi.

Il existe d’innombrables variétés de mangues, ce n’est pas un hasard non plus, car la peur prend d’innombrables formes aussi.

La mangue fil:
Très fibreuse qui se loge entre les dents, nous dit attention, je suis le fil conducteur liant et déliant la peur de croquer la vie à pleines dents. Certaines personnes font le matété avec, comme un sein à téter, est ce pour retrouver la sécurité maternelle?

La mangue pomme:
Toute ferme, nous dit de ne pas confondre fermeté et rigidité qui n’est qu’une prison de peur.

La ronde:
Elle va être utile pour dégager les personnes qui masquent certaines formes de peur par une surcharge pondérale, elles doivent en priorité se connecter à l’énergie de cette variété de manguiers.

La bassiniac:
Elle nous dit de ne pas avoir peur de nous relier à nos ancêtres, plus sa peau est noire, presque pourrie, plus sa chair est jaune et sucrée. Un grand paradoxe entre le dedans et le dehors, le paraître et l’être.

Il est plus important de manger les mangues en conscience et avec des intentions claires; et de considérer le manguier à sa juste valeur


Vous aimerez aussi

pomme canelle

Remède créole: Pomme canelle

remède créole

Remèdes créoles partie 1

remèdes créoles

Remèdes créoles partie 2

remède

Ravèt épi zandoli : on rimèd pou guéri

aphrodisiaques

Remèdes créoles: les aphrodisiaques

cocotier

Man pa ni an pié lajan ka soukwè


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Poutji man kondané san man fè ayen
Jéni lasosiété tjwé mwen,
Man èspozé san mò
Pétèt man té ké pli kontan, di man té lajòl,

Man wont épi an kò lib
Ki pa ka fè mwen mal piès koté
Man lévé, man kriyé, man hélé
Man rivé konpran an lavi san lépé

San été san soley
Manman mwen ba mwen an tjè
Yo krazé'y, yo brilé'y
Man pèdi lékilib

Man pa menm pé réfléchi
Karès visib pa pou ich kongo
Man kon an bato pèdi dan bouya
Ki ka fonsé an tout sans

San'y sav la'y ka alé
Man entjèt kon an tatjèt dan an finèt
Si rété an karès sé pa ba ich kongo

Yo lé wè'w touni an tèt d'Eugène Mona
...

673 19

Une mère antillaise lors de la Toussaint, c'est une dame qui apporte son paréo de ménage au cimetière pour récurer le caveau familial.

Puis elle va babiller derrière toi car tu n'as pas bien arrangé les fleurs sur la tombe. Et si par malheur, il lui reste encore de l'énergie, elle va nettoyer devant toutes les tombes de l'allée :

"Des faveurs qui sont là ében bondié !"

#martinique #toussaint #caribbeanlife #antillais #sonjé #tradition #martiniquaise
...

812 10

À l'approche de la Toussaint, je voulais partager avec vous, mes souvenirs d'enfance. Conter ces beaux moments qui ont une grande place dans mon coeur. D'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi je disais que je preferais cette periode par rapport à la Noël et le Carnaval.

Vous n'imaginez même pas toute la vibes que dégageait le cimetière de Saint-Pierre dans les années 90. Je ne vous parle pas de souffrance et mélancolie suite aux differentes tragédies (esclavage et éruption de Mussieu Pélée), hanhan, je vous parle de communion et festoyement entre la vie et la mort.

Podcast disponible sur le site (lien dans ma bio) et sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Amazon music, Soundcloud.

#toussaint #bokantaj #sonjé #martinique #caribbean #caribbeanlife #caribéennes #martiniquaise #antillais #antillaise
...

197 5

Octobre est le mois pour rendre hommage à notre riche langue. De ce fait, je vous propose 7 livres pour apprendre à l'écrire et surtout à le lire. Pour commencer, lisez à haute voix pour mieux decortiquer et comprendre le sens de la phrase.

#kreyol #livre #livres #litterature #litteratureantillaise #book #bookstagram #instabooks #instabookclub #livrepeyi #books
...

692 20