zangbo

La société secrète initiatique Zangbeto


Dans la langue Gounou, ZAN veut dire : nuit, GBETO, veut dire : chasseur. Etymologiquement, ZANGBETO est donc chasseur de nuit.

La société Zangbéto d’origine Adja fut fondée au milieu du 18ième siècle, lors de la constitution de la cité royale où elle jouait le rôle de “police”.

Ses initiés sont les “chasseurs (gbéto) de la nuit (zan)”. Leurs cibles sont les voleurs, les mauvais esprits et les sorciers. Chaque groupe se réunit dans un enclos particulier devant lequel trône un masque. L’ensemble est gardé par un génie protecteur qui ne fait pas l’objet d’un culte, mais auquel les initiés remettent occasionnellement des offrandes. Les zangbetos sont donc comme une police de nuit instaurée par le roi Tê Agbanlin, fondateur de la ville de Porto-Novo. La nuit, leur sortie apaise les populations. De part leur danse, ils gardent un fort caractère culturel.

Particulièrement redoutés, les membres de cette société secrète ponctuent leurs sorties publiques de “tours de magie” destinés à démontrer leur puissance et à inspirer le respect. Accompagnés d’un ensemble de percussions, ces cônes ou cases de paille dansent, parlent et virevoltent.

On dit que sous la paille se trouvent des hommes dans un état de transe. Cet état permet à leur corps d’être habité par des esprits de la nuit. Toutefois, il arrive que, quand le zangbeto est retourné, on ne perçoit aucun être humain sous la case de paille, si ce n’est une tourterelle, ou des crabes, ou un serpent et même un petit crocodile que nous montre son gardien. 


Vous aimerez aussi

bougie

La sorcellerie aux Antilles

Bénin

Un cheminement initiatique: Le Fa

egungun

La danse Egungun

hysope

L’hysope en Afrique

le fa

Le Fa, une géomancie divinatoire

eyo

Le festival d’Eyo


Un commentaire pour “La société secrète initiatique Zangbeto”

  1. Bonsoir,

    Grace à la chaine Grandeur Noire, j’ai découvert que vous faisiez du contenu sur l’histoire des noirs et leur spiritualité. Je suis intéressée par l’histoire du Vodun et la mythologie Yoruba et j’aimerais bien échanger avec vous.

    Si mon message vous interesse, je suis disponible pour un échange par mail ou même par téléphone.
    0768451492
    prisca.assana@icloud.com

Laissez un commentaire



Mon Instagram

Plantes médicinales et aromatiques de la Caraïbe de Christiane Portécop est un ouvrage destiné aussi bien aux enseignants qu'aux associations et personnel d'encadrement qui souhaitent realiser un projet relatif aux plantes médicinales. Ce livre interessera sans nul doute un plus large public qui pourra ainsi entreprendre un voyage instructif et formateur dans l'univers du patrimoine caribéen.

Un massage énergétique de @massage_lodisy contre les douleurs, refroidissement ou encore de dégagement, etc vous sera proposé par Christelle.

Jeu exclusivement pour les résidents de l'île de la Guadeloupe.

#jeuconcours
...

80 22

Ce roman trace sans complaisance un portrait plus qu’acide de l’homme politique. Il lance une autre réflexion sur les mythes fondateurs d’Haïti et aborde le sujet tabou des relations entre le pouvoir et les sociétés secrètes.

En effet, sur cette île tout comme les autre, ce ne sont pas les urnes qui régit la politique mais bel et bien les cimetières. Lieu de rencontre entre les politiciens et les sosyete, loup-garou, esprits et d’autre entités nocturnes qui commandent la nuit.

Hannibal Sérafin grand ambitieux politicien est prêt à tout pour devenir le prochain président quitte à laisser Agwe, dieu des eaux koké douze fois sa belle femme sur une barque sacrée. Mais dans cette course effrénée vers le pouvoir, un diable estime qu’il est temps pour lui de sortir de sa montagne pour assouvir sa vengeance.

Heureusement, que la mambo Sorel veille à l’harmonie, tout en rendant fou d’amour et de passion Sonson Pipirit un ancien politicien, en le faisant jouir en haut d’un arbre sacré. Selon lui, la mambo Sorel transformée en loup-garou éveille chaque particules de son corps en le dévorant sur les autels sacrées. Ceux qui feront les offusqués, ne connaissent pas ce genre de plaisir délirant !

Un conflit cosmique, où l’humour est mêlé à un érotisme coloré et fantastique. Encore une belle œuvre de @garyvictor7

#livrestagram #livres #livresaddict #booklover #books #instabook #litteraturecaribeenne #litteraturehaitienne #roman #instabookclub #lecturedujour #lecturesdumoment #bookstagrammer #bookaddict #livrepeyi #avislecture #lire #haïti #caraïbes #littérature #afrobook
...

57 3