les villages de dieu

Les villages de dieu

Emmelie Prophète
Roman caribéen (Haïti)
Parution en 2021

Retranchées dans des cités qui tirent leur nom de la légende biblique-Puissance Divine, Bethléem- des gangs de bandits pillent, violent et assassinent, en toute impunité. Célia, adolescente, cherche à survivre, tantôt en se prostituant, tantôt en faisant la chronique des femmes de la cité sur les réseaux sociaux, où elle devient influenceuse. Les villages de Dieu dit l’effondrement et la banalité du mal dans cette ville de Port-au-Prince livrées à ses démons”.

Mon avis

Après le décès de sa Grand Ma, Cécé à peine sortie de l’adolescence sera contrainte de se prostituer afin de survivre et de nourrir son oncle alcoolique. Un oncle dont l’esprit avait été broyé par le rêve américain et apaisé par le clairin. Dans une succession de courts chapitres, elle nous plongera dans le quotidien de la cité Puissance Divine située à Port-au-Prince, où les habitants tentent de résister face à la misère en grapillant un peu d’argent ici ou là. Une cité où pratiquement tous les jours on pouvait apercevoir dans la rue, des cadavres déchiquetés par les balles. Encore une énième guerre de gang qui avait terré la population dans leurs petites cases pendant la nuit et même des jours entiers.

Face à cette violence quotidienne, Cécé trouvera un échappatoire et même un exutoire en créant Cécé la flamme, un compte facebook pour dénoncer l’insécurité qui règne. L’insécurité alimentaire, l’insécurité d’accès à l’eau potable et à l’électricité, le manque de moyens de la police national et des hôpitaux. Mais surtout, l’insécurité de la femme dans une cité.

Un roman sans fard et écrit brillamment par Emmelie Prophète


Vous aimerez aussi

13 nouvelles

Treize nouvelles Vaudou

ayiti

Ayiti

god loves Haïti

God loves Haïti

le diable dans un thé à la citronelle

Le diable dans un thé à la citronnelle

Clair mambo

Clair mambo

Masi

Masi


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Poutji man kondané san man fè ayen
Jéni lasosiété tjwé mwen,
Man èspozé san mò
Pétèt man té ké pli kontan, di man té lajòl,

Man wont épi an kò lib
Ki pa ka fè mwen mal piès koté
Man lévé, man kriyé, man hélé
Man rivé konpran an lavi san lépé

San été san soley
Manman mwen ba mwen an tjè
Yo krazé'y, yo brilé'y
Man pèdi lékilib

Man pa menm pé réfléchi
Karès visib pa pou ich kongo
Man kon an bato pèdi dan bouya
Ki ka fonsé an tout sans

San'y sav la'y ka alé
Man entjèt kon an tatjèt dan an finèt
Si rété an karès sé pa ba ich kongo

Yo lé wè'w touni an tèt d'Eugène Mona
...

716 19

Une mère antillaise lors de la Toussaint, c'est une dame qui apporte son paréo de ménage au cimetière pour récurer le caveau familial.

Puis elle va babiller derrière toi car tu n'as pas bien arrangé les fleurs sur la tombe. Et si par malheur, il lui reste encore de l'énergie, elle va nettoyer devant toutes les tombes de l'allée :

"Des faveurs qui sont là ében bondié !"

#martinique #toussaint #caribbeanlife #antillais #sonjé #tradition #martiniquaise
...

816 10

À l'approche de la Toussaint, je voulais partager avec vous, mes souvenirs d'enfance. Conter ces beaux moments qui ont une grande place dans mon coeur. D'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi je disais que je preferais cette periode par rapport à la Noël et le Carnaval.

Vous n'imaginez même pas toute la vibes que dégageait le cimetière de Saint-Pierre dans les années 90. Je ne vous parle pas de souffrance et mélancolie suite aux differentes tragédies (esclavage et éruption de Mussieu Pélée), hanhan, je vous parle de communion et festoyement entre la vie et la mort.

Podcast disponible sur le site (lien dans ma bio) et sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Amazon music, Soundcloud.

#toussaint #bokantaj #sonjé #martinique #caribbean #caribbeanlife #caribéennes #martiniquaise #antillais #antillaise
...

199 5