ayiti

Ayiti

Roxane Gay
Roman caribéen
Parution en 2011

“Des récits qui disent la complexité de l’expérience haïtienne : la diaspora, la famille, le vaudou, l’humour, la résistance… Découvrons la voix désespérément libre et puissante de Roxane Gay. Tout en démantelant les idées reçues sur Haïti, Roxane Gay demeure tranchante et exaltée. On aura du mal à lâcher ce livre.”

Mon avis

Ayiti rassemble plusieurs récits explorant les expériences de la diaspora haïtienne : Un couple marié ravagé par la famine envisage de quitter le pays pour l’Amérique. Une jeune femme se procure un philtre d’amour auprès d’une mambo pour piéger un camarade de classe. Une mère accepte un soldat étranger comme pensionnaire et dans son lit malgré les reproches du voisinage. Ou une femme qui découvre qu’elle a été conçue au bord d’une rivière lors d’un massacre terrifiant..

Tant de personnages qui nous plongent dans la société haïtienne minée par la corruption, la famine, et la violence. Bien évidemment, Roxane Gay n’hésite pas à critiquer et à montrer comment les malheurs d’Haïti attirent les médias. Alors qu’on devrait glorifier sa force et sa résistance d’antan face aux côlons. Et surtout nous attarder à la combativité des haïtiens à continuer les luttes malgré la scélératesse de la vie.

Des récits sans fard et tabou dans une langue crue, pleine d’audace et de saveurs. On ne cesse de répéter que l’haïtien mange des galettes de terre mais malgré l’estomac vide, jamais ils regardent le sol sous leurs pieds avec un ardent appétit. Bien au contraire, ils mâchent leurs fiertés.


Vous aimerez aussi

13 nouvelles

Treize nouvelles Vaudou

god loves Haïti

God loves Haïti

les villages de dieu

Les villages de dieu

le diable dans un thé à la citronelle

Le diable dans un thé à la citronnelle

Clair mambo

Clair mambo

Masi

Masi


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Poutji man kondané san man fè ayen
Jéni lasosiété tjwé mwen,
Man èspozé san mò
Pétèt man té ké pli kontan, di man té lajòl,

Man wont épi an kò lib
Ki pa ka fè mwen mal piès koté
Man lévé, man kriyé, man hélé
Man rivé konpran an lavi san lépé

San été san soley
Manman mwen ba mwen an tjè
Yo krazé'y, yo brilé'y
Man pèdi lékilib

Man pa menm pé réfléchi
Karès visib pa pou ich kongo
Man kon an bato pèdi dan bouya
Ki ka fonsé an tout sans

San'y sav la'y ka alé
Man entjèt kon an tatjèt dan an finèt
Si rété an karès sé pa ba ich kongo

Yo lé wè'w touni an tèt d'Eugène Mona
...

673 19

Une mère antillaise lors de la Toussaint, c'est une dame qui apporte son paréo de ménage au cimetière pour récurer le caveau familial.

Puis elle va babiller derrière toi car tu n'as pas bien arrangé les fleurs sur la tombe. Et si par malheur, il lui reste encore de l'énergie, elle va nettoyer devant toutes les tombes de l'allée :

"Des faveurs qui sont là ében bondié !"

#martinique #toussaint #caribbeanlife #antillais #sonjé #tradition #martiniquaise
...

812 10

À l'approche de la Toussaint, je voulais partager avec vous, mes souvenirs d'enfance. Conter ces beaux moments qui ont une grande place dans mon coeur. D'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi je disais que je preferais cette periode par rapport à la Noël et le Carnaval.

Vous n'imaginez même pas toute la vibes que dégageait le cimetière de Saint-Pierre dans les années 90. Je ne vous parle pas de souffrance et mélancolie suite aux differentes tragédies (esclavage et éruption de Mussieu Pélée), hanhan, je vous parle de communion et festoyement entre la vie et la mort.

Podcast disponible sur le site (lien dans ma bio) et sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Amazon music, Soundcloud.

#toussaint #bokantaj #sonjé #martinique #caribbean #caribbeanlife #caribéennes #martiniquaise #antillais #antillaise
...

197 5

Octobre est le mois pour rendre hommage à notre riche langue. De ce fait, je vous propose 7 livres pour apprendre à l'écrire et surtout à le lire. Pour commencer, lisez à haute voix pour mieux decortiquer et comprendre le sens de la phrase.

#kreyol #livre #livres #litterature #litteratureantillaise #book #bookstagram #instabooks #instabookclub #livrepeyi #books
...

692 20