eau douce

Eau douce

Akwaeke Emezi
Roman Nigérien
Parution en 2020

« Au Nigéria, dans la cosmologie igbo, lorsqu’un enfant est dans le ventre de sa mère, il est façonné par des esprits qui déterminent son destin. Mais à la naissance de la petite Ada, les portes entre le monde des humains et celui des esprits se sont temporairement ouvertes, le temps pour ces derniers de s’immiscer dans le corps de la fillette et de s’y trouver bloqués.

Un pied dans le monde des vivants, un pied dans le monde des esprits, Ada va ainsi grandir envahie par un cortège de voix qui vont se disputer le contrôle de sa vie, fractionnant son être en d’innombrables personnalités.
Mais lorsque Ada quitte son berceau géographique pour faire ses études aux États-Unis, un événement traumatique d’une violence inouïe va donner naissance à un nouvel esprit, beaucoup plus puissant, beaucoup plus dangereux.

Ce nouveau «moi» prend possession d’elle et se nourrit de ses désirs, de sa colère et de sa rancœur. La vie de la jeune fille prend alors une tournure de plus en plus inquiétante, où la mort semble devenir une séduisante échappatoire. »

Mon avis

Comment survivre quand on place une divinité à l’intérieur de votre corps? Tel est le combat qu’Ada doit mener contre des esprits rivaux qui, à trois voix, racontent la vie tourmentée de leur incarnation.
Akwaeke Emezi a choisi d’aborder la folie et les troubles de la personnalité d’une manière originale. En utilisant les esprits igbo pour « personnifier » la maladie mentale, les voix dans la tête qui peuvent nous faire tomber dans l’auto-destruction.

Elle donne la parole aux esprits qui sont entrés en possession du personnage principal et le guident dans les choix de la vie. Tout au long du livre, vous serez du point de vue des esprits, ce qui peut amener une certaine distance avec Ada le personnage principal. Néanmoins, cela ne nous empêche pas de la comprendre et de compatir à son combat face aux situations traumatiques.

Ce roman traite la scarification, le viol et le suicide. Les passages qui les abordent ne sont pas explicite, afin que nous en soyons pas mal à l’aise face aux terribles épreuves. Un roman puissant mais aussi troublant que ne laissera personne indifférent face à une épineuse question: et si les maladies mentales étaient l’œuvre du monde invisible et non pas une défaillance de notre propre esprit ?


Vous aimerez aussi

le baka

Le baka

kintu

Kintu

La prière des oiseaux

les cents puits de salaga

Les cent puits de Salaga

coeur tambour

Cœur Tambour

livres pour voyager

Voyage autour du monde


Laissez un commentaire



Mon Instagram