coeur tambour

Cœur Tambour

Scholastique Mukasonga
Roman rwandais
Parution en 2015

“Les tambours ont-ils un cœur ? Sans doute si ce sont les tambours sacrés du Rwanda. Et Nyabingi, l’Esprit redoutable de la mystérieuse reine Kitami, peut-il s’emparer d’une petite fille ? Évidemment, si son penchant irrésistible pour la solitude et la rêverie la conduit trop souvent sur les rives du marais où la guette une vieille sorcière.

Et c’est ainsi que Prisca, la petite villageoise d’une colline du Rwanda, devient Kitami, la vedette qui, par ses improvisations magnétiques, envoûte le monde entier. Et Kitami, la déesse africaine, fait retentir Ruguina, le tambour sacré, du Rwanda à la Jamaïque, du Bronx à Salvador de Bahia. Mais la fin de Kitami se révèle être une véritable énigme : le ventre de Ruguina en garde peut-être le secret.”

Mon avis

Un journaliste se penche sur la mort de Kitami, chanteuse africaine, mystérieusement écrasée par un énorme tambour sacré, retraçant ainsi la carrière d’un groupe de musiciens batteurs de tambours, issus des îles de la Caraïbes. Voyageant aux sources de leur musique vers un pays où la colonisation a interdit les tambours, symbole de luttes d’insoumission et de guérillas, le groupe trouve son âme dans le chant envoûtant d’une jeune fille Tutsi possédée par l’esprit d’une grande reine.

Prête à tout pour fuir un pays où son statut de minorité ethnique la destine au mariage forcé avec dignitaire Hutu. Prisca va devoir maîtriser ses transes orgiaques et accorder sa grande voix aux tambours des Antilles afin de devenir la grande chanteuse Kitami.
Les musiciens qui composent ce groupe sont animés par l’envie de rendre hommage à leurs origines africaines. Il s’agit d’un rasta jamaïcain, qui a salué l’arrivée de Haile Selassie sur son île; un Guadeloupéen qui raconte l’émergence du gwoka, une musique de résistance face à l’esclavage; et un homme qui se définit comme rwandais ou ougandais, selon la façon dont les autorités européennes ont découpé les pays d’Afrique. 

Mais avant de quitter le pays au milles collines, Prisca et les musiciens vont devoir retrouver le grand tambour ancestral sacré du Rwanda avant que les Hutus le détruisent. Elle deviendra célèbre car ce tambour ancestral, mythique l’a choisie pour chanter ses louanges. La métamorphose est alors complète. La jeune fille deviendra la grande chanteuse Kitami dont la voix et les paroles touchent au plus profond le cœurs des auditeurs. Mais à quel prix?

Une belle lecture si on accepte de se faire envoûter par des légendes et les croyances ancestrales rwandaise. Le verbe de Scholastique est tantôt chatoyant par ses descriptions tantôt inquiétant lorsqu’il s’agit de rendre hommage au Tambour légendaire, l’âme même du peuple Rwandais.
L’Afrique nous parle à travers ce tambour, Nyabingui/Kitami à travers cette chanteuse ; elles chantent la libération des Noirs et le malheur que sont les Blancs.


Vous aimerez aussi

kintu

Kintu

la prière des oiseaux

La prière des oiseaux

les cent puits de salaga

Les cent puits de Salaga

livres pour voyager

Voyage autour du monde

Contes-initiatiques-peuls

Contes initiatiques Peuls

les impatientes

Les impatientes


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Poutji man kondané san man fè ayen
Jéni lasosiété tjwé mwen,
Man èspozé san mò
Pétèt man té ké pli kontan, di man té lajòl,

Man wont épi an kò lib
Ki pa ka fè mwen mal piès koté
Man lévé, man kriyé, man hélé
Man rivé konpran an lavi san lépé

San été san soley
Manman mwen ba mwen an tjè
Yo krazé'y, yo brilé'y
Man pèdi lékilib

Man pa menm pé réfléchi
Karès visib pa pou ich kongo
Man kon an bato pèdi dan bouya
Ki ka fonsé an tout sans

San'y sav la'y ka alé
Man entjèt kon an tatjèt dan an finèt
Si rété an karès sé pa ba ich kongo

Yo lé wè'w touni an tèt d'Eugène Mona
...

650 19

Une mère antillaise lors de la Toussaint, c'est une dame qui apporte son paréo de ménage au cimetière pour récurer le caveau familial.

Puis elle va babiller derrière toi car tu n'as pas bien arrangé les fleurs sur la tombe. Et si par malheur, il lui reste encore de l'énergie, elle va nettoyer devant toutes les tombes de l'allée :

"Des faveurs qui sont là ében bondié !"

#martinique #toussaint #caribbeanlife #antillais #sonjé #tradition #martiniquaise
...

812 10

À l'approche de la Toussaint, je voulais partager avec vous, mes souvenirs d'enfance. Conter ces beaux moments qui ont une grande place dans mon coeur. D'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi je disais que je preferais cette periode par rapport à la Noël et le Carnaval.

Vous n'imaginez même pas toute la vibes que dégageait le cimetière de Saint-Pierre dans les années 90. Je ne vous parle pas de souffrance et mélancolie suite aux differentes tragédies (esclavage et éruption de Mussieu Pélée), hanhan, je vous parle de communion et festoyement entre la vie et la mort.

Podcast disponible sur le site (lien dans ma bio) et sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Amazon music, Soundcloud.

#toussaint #bokantaj #sonjé #martinique #caribbean #caribbeanlife #caribéennes #martiniquaise #antillais #antillaise
...

197 5

Octobre est le mois pour rendre hommage à notre riche langue. De ce fait, je vous propose 7 livres pour apprendre à l'écrire et surtout à le lire. Pour commencer, lisez à haute voix pour mieux decortiquer et comprendre le sens de la phrase.

#kreyol #livre #livres #litterature #litteratureantillaise #book #bookstagram #instabooks #instabookclub #livrepeyi #books
...

691 20