La danse Zaouli


La danse Zaouli est une danse de masque populaire créée en pays Gouro.
Les Gouro sont une population (peuple)Mandé d’Afrique de l’Ouest établie principalement au centre-ouest de la Côte d’Ivoire, autour de Bouaflé, Zuénoula, Sinfra, Oumé, Vavoua et même Daloa, sur les rives du Bandama.

Les légendes à l’origine du masque et de la danse Zaouli sont diverses, mais toutes s’accordent sur le fait qu’ils ont été inspirés par une jeune fille d’une beauté exceptionnelle prénomée « Djela Lou Zaouli », fille de Zaouli.
Le masque aux traits fins et aux couleurs vives est un hommage à la beauté féminine. Il est surmonté d’animaux (serpent et oiseaux principalement), de personnages ou de cornes de bélier. Ce masque est porté par un danseur, toujours un homme dont le corps est dissimulé par un pagne couvrant sa tête et ses épaules, des raphias de couleurs à la taille, aux poignets et aux chevilles, et un justaucorps de mailles tissées. Il porte également des bracelets de grelots aux chevilles, et tient une queue de boeuf dans chaque main.

Chaque village Gouro a son danseur de Zaouli, qui sort à l’occasion de funérailles, ou de fêtes. Un orchestre composé de musiciens et de chanteurs appellent le Zaouli. Celui-ci arrive, précédé d’un devancier qui dévoile le masque jusqu’alors couvert d’un pagne. La beauté du masque révélée, le danseur entame une série de pas extrêmement rapides et rythmés par les flûtes de l’orchestre. Pieds et mains se suivent dans une chorégraphie sans cesse renouvelée selon l’inspiration et le talent du danseur, et rehaussée par le son des grelots et le mouvement des queues de boeuf.

Zaouli est une danse et un rythme qui rendent « hommage aux femmes ». De nos jours, cette danse est aussi exécutée pour les fêtes populaires, mais ce, uniquement par un groupe ethnique en Côte d’Ivoire, les Gouro, et plus exactement encore, dans les régions de Bouafle, Daola et Zuenulo.
Zaouli est aussi un masque que l’on refait à chacune de ces occasions et qui représente une belle femme. C’est toutefois toujours un homme qui porte le masque, les femmes n’en ont pas le droit. On le ressort maintenant pour toute sortes de fêtes organisées par les différentes familles.

Ce masque est un masque profane, il n’est pas sacré et on ne lui fait pas d’offrandes. Il est lié au divertissement et au plaisir, les femmes et les enfants peuvent également le voir. Les gens savent qui est sous le masque, et c’est important pour qu’ils puissent juger sa prestation. Quand le danseur arrive avec le masque, ce dernier est tout d’abord recouvert d’une étoffe pour dévoiler le travail de l’artiste qui l’a exécuté. Quand le danseur a trop chaud ou qu’il a terminé sa danse, il enlève le masque et tout le monde peut voir son visage.

Le rythme Zaouli s’est toujours adapté à la danse et il prend la forme d’un dialogue entre les percussionnistes et le danseur. Les artistes se retirent ensemble dans la forêt pour répéter et mettre au point de nouvelles figures qui ne seront montrées pour la toute première fois que lors de la représentation officielle.

Sources:
– Kouakou David
-Mamady Keïta


Vous aimerez aussi

abidjan marché

Côte d’ivoire

kumpo

Danse du Kumpo

Côte d’Ivoire 2020

agni

Fête des ignames en Pays Agni en Côte d’ivoire

kougang

Le Kougang, une danse mystique

tassi

Tassi-Hangbé, la reine oubliée


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Poutji man kondané san man fè ayen
Jéni lasosiété tjwé mwen,
Man èspozé san mò
Pétèt man té ké pli kontan, di man té lajòl,

Man wont épi an kò lib
Ki pa ka fè mwen mal piès koté
Man lévé, man kriyé, man hélé
Man rivé konpran an lavi san lépé

San été san soley
Manman mwen ba mwen an tjè
Yo krazé'y, yo brilé'y
Man pèdi lékilib

Man pa menm pé réfléchi
Karès visib pa pou ich kongo
Man kon an bato pèdi dan bouya
Ki ka fonsé an tout sans

San'y sav la'y ka alé
Man entjèt kon an tatjèt dan an finèt
Si rété an karès sé pa ba ich kongo

Yo lé wè'w touni an tèt d'Eugène Mona
...

650 19

Une mère antillaise lors de la Toussaint, c'est une dame qui apporte son paréo de ménage au cimetière pour récurer le caveau familial.

Puis elle va babiller derrière toi car tu n'as pas bien arrangé les fleurs sur la tombe. Et si par malheur, il lui reste encore de l'énergie, elle va nettoyer devant toutes les tombes de l'allée :

"Des faveurs qui sont là ében bondié !"

#martinique #toussaint #caribbeanlife #antillais #sonjé #tradition #martiniquaise
...

812 10

À l'approche de la Toussaint, je voulais partager avec vous, mes souvenirs d'enfance. Conter ces beaux moments qui ont une grande place dans mon coeur. D'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi je disais que je preferais cette periode par rapport à la Noël et le Carnaval.

Vous n'imaginez même pas toute la vibes que dégageait le cimetière de Saint-Pierre dans les années 90. Je ne vous parle pas de souffrance et mélancolie suite aux differentes tragédies (esclavage et éruption de Mussieu Pélée), hanhan, je vous parle de communion et festoyement entre la vie et la mort.

Podcast disponible sur le site (lien dans ma bio) et sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Amazon music, Soundcloud.

#toussaint #bokantaj #sonjé #martinique #caribbean #caribbeanlife #caribéennes #martiniquaise #antillais #antillaise
...

197 5

Octobre est le mois pour rendre hommage à notre riche langue. De ce fait, je vous propose 7 livres pour apprendre à l'écrire et surtout à le lire. Pour commencer, lisez à haute voix pour mieux decortiquer et comprendre le sens de la phrase.

#kreyol #livre #livres #litterature #litteratureantillaise #book #bookstagram #instabooks #instabookclub #livrepeyi #books
...

691 20