Les superstitions

Fok-ou sav : les superstitions


Les petites Antilles colonisées par la France et toujours sous sa coupe regorgent de superstitions. Si par malheur tu enjambes quelqu’un, on va te sommer de la déjamber immédiatement sous peine de représailles. Malheur à toi si tu laisses ton sac traîner à terre, tu risques d’avoir les poches crevées. Cependant si lors du nouvel an, tu mets des graines d’oranger dans ton porte feuille, tu pourras espérer une rentrée d’argent.

Atjelman, nou pa mèm sav poutji nou ka di sa ! Poutji ?

Sans surprise, la plupart de nos superstitions proviennent du continent africain. Cependant à cause de la traite négrière et la christianisation, nous avons oublié le sens caché de ces interdits ou conseils. Maintenant cela relève du folklore, alors qu’il y a tout un symbolisme, mysticisme, etc derrière “ces superstitions”.

Ekzanp

La nuit, il faut éviter de siffler pour ne pas déranger les esprits. On peut même en devenir fou

-Au Bénin : Siffler la nuit constitue un code ou un mot de passe chez certaines catégories d’initiés : les Avlékété sifflent la nuit pour annoncer la sortie de Xébiéso.

-Aux Antilles : Selon les anciens, siffler la nuit était un moyen de communication entre les marrons.

Il faut éviter de donner ton nom de naissance. Si tu peux invente toi un nouveau nom.

Au Bénin : Dans le vodu, chacun a plusieurs noms. D’abord un nom public. Ensuite, des noms cachés, secrets, car révélant la vraie nature de l’individu et potentiellement, ses faiblesses.

-Aux Antilles : Le nom secret est chuchoté à l’oreille du nouveau-né par ses parents (le plus souvent à son baptême). Il est donc bien le nom véritable de celui qui le porte.

Nom caché, affaire de vigilante protection, ne se donne pas, ne s’indique pas, ne se dévoile pas s’en prendre garde ! D’où de très nombreux surnoms pour brouiller les pistes et sauvegarder son intégrité. Que peuvent faire les esprits avec Cécette, Kikili, Ti Nono ? Ce sont des leurres !

Coulée d’or d’Ernest Pépin

De nos jours, la vieillesse n’expliquent plus aux jeunes le sens des interdits, “superstitions”. La jeunesse non plus ne cherchent pas comprendre…

Atjelman,
Nous vivons dans une société où la transmission fut broyée par la christianisation et la diabolisation des pratiques ancestrales de nos aïeux. Malheureusement, personne ne prend le temps de demander, personne ne trouve nécessaire d’expliquer. Cependant comment remonter la rivière de la connaissance après plus de 4 siècles d’aliénation culturelle ? Comment délier la langue de la vieillesse qui peine à communiquer avec nous ?

L’éducation à l’extérieur des temples consiste ici à étendre les interdits des Vodu collectifs. Il s’agit du groupe social qui, le premier, a occupé le terrain. Les nouveaux venus, y compris la nouvelle génération doit adhérer à ces interdits pour l’harmonie et la cohésion du groupe social. On aurait pu instituer une éducation civique apprenant aux jeunes et aux nouveaux arrivants le pourquoi et le comment des choses. Mais l’instruction dans les communautés traditionnelles reste encore séculaire.

Le Vodu à travers son encyclopédie de Basile Goudabla Kligueh


Vous aimerez aussi

Le rôle de la poule dans les sacrifices

Le rôle de la poule dans les sacrifices

tjenbwa

Fok-ou sav : le tjenbwa/kenbwa

le vodu caribéen

Fok-ou sav : le vodu caribéen

Fok-ou sav : Lwa/Vèvè


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Bay rum gran moun :

-Rhum blanc
-Feuilles de Bois d'inde
-Feuilles de Brisée
-Feuilles de Papayer mâle

Mélanger le tout dans le rhum. Puis laissez macérer au soleil pendant 3 semaines. Frotter son corps avec en cas de courbatures, fièvre, rhumatismes, crampes, douleurs musculaires, etc

#martinique #guadeloupe #guyane #antilles #rimèdanbafey #rimèdrazié #pharmacopée #nature #plantemedicinale #medecinedouce #medecinetraditionnelle
...

333 11

7 livres de Martinique :

-La prophétie des soeurs de serpents @lagriottevagabonde un roman documentaire qui mélange fiction et l'histoire de l'île, disponible en libraire.

-Laissez rouler la voix d'or, un livre qui rend hommage à la commune du Gros-Morne, disponible à Micro Cyber au Gros-Morne

-Le palabre du vieux fromager est disponible, un hommage à la commune de Macouba est disponible à la librairie @la_boite_a_plumes au Diamant et sur le site des editions Nestor.

-La desapparition, est un recit qui derrière son verbe enjoué critique insidieusement la société martiniquaise. Disponible à @librairiecalypso à Paris. Je ne l'ai pas encore vu à la Martinique.

-Petite fille en Martinique en 1962, une bonne immersion dans notre île à l'epoque de nos parents. Disponible sur le site des éditions Harmattan. Je l'avais acheté à @presence_kreol .

-Lapo farine, ce livre n'est malheureusement plus édité, faut fouiller les bibliothèques car il merite d'être absolument lu ! Pour moi, il représente la littérature classique martiniquaise a étudier.

-Chimen-an est un mélange de tous les livres précédents dont les thèmes principaux sont les croyances locales et la transmission des anciens. Disponible en librairie @presence_kreol,@la_boite_a_plumes et dans les autres enseignes, sur le site lafleurcurieuse.fr (oui c'est mon premier roman🤗)

#livres #livre #livrepeyi #martinique #littératurecaribéenne #books #book #instabook #instabookclub #bookaddict
...

440 7

Ni lambi ni colibri !

Le createur de ce montage est un génie 🤣

#nilambinicolibri #martinique #drapeau
...

1796 88

@pindjoko est une marque d'agenda dont la particularité est de valoriser notre riche langue créole. Il propose un large choix d'agenda en créole martiniquais, guadeloupéen, guyanais, haïtien et réunionnais.

À travers son livre de recette, @aliciamakanja nous propose une alimentation vegan tout en respectant les particularités de notre alimentation caribéenne. N'etant pas vegan, j'ai particulièrement aimé cuisiner le burger avec son steack d'haricot rouge. La sauce pour les frites m'a regalé également. Un petit livre ludique qui permettra surtout au carnivore comme moi, de molir sur sa consommation de viande.

Resultat le dimanche 15 janvier. Bonne chance

#jeuconcours
...

181 88

Que pouvons nous faire suite au non lieu du chlordecone ?
Comment combattre quotidiennement le lobby béké qui étouffe notre économie ?

Pour commencer il faut que notre argent circule entre nous. Oui je sais, cela n'est pas facile surtout qu'ils sont partout et dans tous les secteurs. Et que le coût de l'artisanat local est élevé. Mais mettons de temps en temps notre mauvaise foi de côté afin de mieux avancer.

Par exemple, pourquoi voulons nous forcer en achetant nos fruits, légumes, et poissons au supermarché ?

Nous pouvons très bien consommer mais en conscience. Petit à petit mais sûrement. De plus, le meilleur moyen de nous rendre compte de la valeur de notre terre afin de nous émanciper est de reconquerir notre alimentation. Et pour cela, il faut planter ce que nous mangeons.

Oublions cette histoire de pelouse ou encore de palmier immangeable...Si tu as de la terre, plante ton manjé comme nos aïeux. Même si tu n'aimes pas jardiner, plante au moins tes herbes aromatiques, ton petit oignon peyi, ton petit pot de gwo ten ou encore de persil.

Sonjé, planté sé rézisté ! Et à la longue vaincre...

#martinique #guadeloupe #chlordecone #sonjé #nature #caraïbe #caribbeanlife #caribbean #pharmacopée
...

678 23

Bonns fête de Makaya et de Kwanzaa.

Cette année et bien évidement pendant quelques siècles, nous seront sponsorisés par le chlordecone et d'autre continueront à boire du champagne tout en dansant sur notre dos depuis la traite négrière. Mais cela n'intéresse pas grand monde hein car vous comprenez il y a la finale de la coupe, le foie gras, les cadeaux, puis on basculera directement sur le carnaval puis les crabes de pâques et ainsi de suite. Un cycle sans fin pour nous endormir, bref...

Les publications reprendront en janvier. Bisous.

#martinique #guadeloupe #antilles #chlordecone #genocide #ecologie #caraïbe
...

220 6