Dowlis

Dowlis


Derrière les mornes du Gros-Morne vivait Man Eulalie. Ayayay ! Une espèce de kalté modèle de femme qui avait dékatjé un dorlis ! Oui ! An kochonni du voisinage qui voulait manger son corps sans permission. Antatay ! Ti Jojo ne savait pas que derrière les bondieuseries de la majorine de la congrégation des ravèt légliz se cachait une tjenbwazèz devant l’Eternel.

Yékrik !

Comme ton voisin, on ne dénonce personne han, Ti Jojo avait récité bien comme il faut des prières qui fâcheraient Jezikri en personne ma parole. Fallait le voir se glisser fap fap dans l’obscurité de la nuit. Les chiens sans maîtres n’osaient même pas aboyer balan yo té pè misié tjip !

Arrivé devant la case de Man Eulalie, il traça une croix avec de la cendre. Ah ! Le compère avait soigneusement mélangé de la cendre avec des graines bien précise afin que le sommeil tombe blogodo sur la dame oui.

Après sa sorcellerie han, il se glissa fioup dans la serrure de la dame. Mais mes zanmi, en pensant découvrir le bonda bien endormi de Man Eulalie, il prit une volée de coup de bwa moudong ! Comme je vous l’ai dit et que le Bondieu me foudroie si je mens, Man Eulalie pa té ninpot ki moun !

Depuis qu’elle avait jeté son dixième calendrier (donc depuis ses 10 ans), la petite pouvait sentir de loin les dorlis. D’après les milans, un don hérité de sa mamie Man Lalin, une majorine du Morne Pichevin. Donc pendant que Ti Jojo arrivait tout content, la dame s’était déjà levée de son lit et avait préparé une bougie pour l’amarrer sur place. Bien que je vous raconte cette histoire, je ne peux pas vous dire avec certitude ce que la tjenbwazèz a fait comme ça han ! D’après les ravèt légliz du Gros-Morne, Man Eulalie avait entouré sa bougie blanche avec du sel et de l’eau bénite. Tout en récitant des kalté modèle de prières dont ils étaient interdits d’en parler sur le parvis de l’église !

Man Eulalie pa té ka fè la fèt épi’y ! La bougie était tellement efficace, qu’il ne pouvait plus bouger ! Mandam-la dansé anlé’y ! Wacha déyè wacha ! Après avoir fatigué le capital jeunesse de ses bras de majorine, Man Eulalie décida de finir une bonne fois pour toute avec ce malotru.

Messieurs et dames de la compagnie, après le bwa moudong elle le ficela avec une liane de maho-piment. Wayayay ! Difé anlè dowlis-la han ! Mi sé kon sa boug-la vini an konpost ba sé pié gonbo mwen.

Valérie RODNEY
Illustration : Rikiel Baloji


Vous aimerez aussi

An nou palé

Témoignage sur les attaques d’un dorlis

podcast

Témoignage sur la lumière contre le dorlis


Laissez un commentaire



Mon Instagram

Poutji man kondané san man fè ayen
Jéni lasosiété tjwé mwen,
Man èspozé san mò
Pétèt man té ké pli kontan, di man té lajòl,

Man wont épi an kò lib
Ki pa ka fè mwen mal piès koté
Man lévé, man kriyé, man hélé
Man rivé konpran an lavi san lépé

San été san soley
Manman mwen ba mwen an tjè
Yo krazé'y, yo brilé'y
Man pèdi lékilib

Man pa menm pé réfléchi
Karès visib pa pou ich kongo
Man kon an bato pèdi dan bouya
Ki ka fonsé an tout sans

San'y sav la'y ka alé
Man entjèt kon an tatjèt dan an finèt
Si rété an karès sé pa ba ich kongo

Yo lé wè'w touni an tèt d'Eugène Mona
...

717 19

Une mère antillaise lors de la Toussaint, c'est une dame qui apporte son paréo de ménage au cimetière pour récurer le caveau familial.

Puis elle va babiller derrière toi car tu n'as pas bien arrangé les fleurs sur la tombe. Et si par malheur, il lui reste encore de l'énergie, elle va nettoyer devant toutes les tombes de l'allée :

"Des faveurs qui sont là ében bondié !"

#martinique #toussaint #caribbeanlife #antillais #sonjé #tradition #martiniquaise
...

816 10

À l'approche de la Toussaint, je voulais partager avec vous, mes souvenirs d'enfance. Conter ces beaux moments qui ont une grande place dans mon coeur. D'ailleurs on ne comprenait pas pourquoi je disais que je preferais cette periode par rapport à la Noël et le Carnaval.

Vous n'imaginez même pas toute la vibes que dégageait le cimetière de Saint-Pierre dans les années 90. Je ne vous parle pas de souffrance et mélancolie suite aux differentes tragédies (esclavage et éruption de Mussieu Pélée), hanhan, je vous parle de communion et festoyement entre la vie et la mort.

Podcast disponible sur le site (lien dans ma bio) et sur Spotify, Deezer, Podcast Addict, Amazon music, Soundcloud.

#toussaint #bokantaj #sonjé #martinique #caribbean #caribbeanlife #caribéennes #martiniquaise #antillais #antillaise
...

199 5