Masi

Masi

Gary Victor
Roman caribéen (Haïti)
Parution en 2018

“Dieuseul Lapénuri est nommé ministre aux Valeurs morales et citoyennes, avec le mandat d’arrêter la dégradation des mœurs et l’abomination qui gangrènent la République. L’île sombre dans la luxure. Le président se croise les bras et s’amuse à jouir, en criant Whitman, Rimbaud et Baudelaire. Entretemps, la première édition du festival gay et lesbien Festi Masi est annoncée.”

Mon avis

La République Haïtienne sombre dans la décadence, pour y remédier le Président nomme Dieuseul Lapénuri, ministre aux Valeurs morales et citoyennes. Sa première mission sera de gérer le dossier explosif sur le premier festival LGBT de l’île. Les autorités s’y opposent mais les partenaires internationaux soutiennent les organisateurs en menaçant une guerre économique au pays.

Ce festival, devenu affaire d’État, prend des proportions inimaginables. Cette subite ruée vers la vertu, n’est qu’hypocrisie et chimères. En effet, selon les mauvaises langues de l’île le ministre Lapénuri a accédé au poste grâce à sa maitrise de la flûte du Président. Serait ce à cause de son art, que la sphère politique rongée par la jalousie s’agite ?

Un roman hilarant et militant qui nous propulse dans les bas-fonds de l’âme humaine et qui dénonce l’hypocrisie de la population face à l’homosexualité.


Vous aimerez aussi

treize nouvelles vaudou

Treize nouvelles Vaudou

Ayiti

god loves Haïti

God loves Haïti

les villages de dieu

Les villages de dieu

le diable dans un thé à la citronelle

Le diable dans un thé à la citronnelle

Clair mambo

Clair mambo


Laissez un commentaire



Mon Instagram