cbd

Les Bienfaits du CBD


Le CBD est une molécule faisant partie de la famille des cannabinoïdes. À l’instar du THC, c’est une substance active présente dans le plant de chanvre (dont on tire la résine de cannabis). On le trouve toutefois en quantités moindres que le THC (entre 0,6 et 1 %, contre 12 à 25 %), notamment en raison des choix de production faits ces dernières décennies. Le THC étant plus recherché pour ses effets « planants », les graines de cannabis qui circulent en contiennent à des niveaux plus élevés.

Mais aujourd’hui, alors que les atouts médicaux du cannabis attirent de plus en plus l’attention, des variétés sont produites spécifiquement pour contenir des niveaux importants de CBD. Il est ainsi possible de trouver des graines de cannabis (à visée médicale) ayant plus de 6 % de CBD, ce qui est énorme… Et assez rare. Une concentration de 1 % est largement suffisante pour couvrir les besoins des patients, le CBD s’avérant très efficace.

Quel est la différence ?

Contrairement au THC, le CBD ne fait pas « planer ». Son rôle est même exactement inversé : il tend à contrer les propriétés psychoactives de son grand frère, et les retarde parfois (peuvent aussi durer plus longtemps). C’est ce qui explique son orientation médicale. Pour autant, il n’est pas totalement dénué d’effets psychoactifs : le CBD génère une sensation de soulagement à l’instar d’un sédatif.

Les vertus

1. Le CBD module le THC

Le CBD est considéré comme étant un cannabinoïde non-psychoactif, ce qui signifie qu’il ne produit pas d’effet « planant » quand il est ingéré. Comme la plupart des consommateurs de cannabis le savent, le THC provoque différents effets psychotropes quand il est consommé. Il peut même provoquer de l’anxiété, de la paranoïa et de la panique quand il est consommé avec excès. Heureusement, consommer du CBD est connu pour contrecarrer les symptômes de l’anxiété avec des attributs sédatifs qui réduisent les manifestations physiques, comme les tremblements et l’accélération du rythme cardiaque. CBD et THC agissent ensemble plus efficacement qu’il ne le font de manière isolée, dans un processus connu sous le nom d’ « Effet Entourage ».

2. Soulage douleur et inflammation

Une des applications les plus citées du CBD sur la santé du consommateur est le soulagement de la douleur et de l’inflammation.

Alors que la recherche sur le CBD a significativement progressé au cours des années récentes, la communauté médicale internationale doit encore accepter totalement les cannabinoïdes comme étant médicalement bénéfiques. Une étude de 2012 publiée dans le Journal of Experimental Medicine a trouvé que le CBD supprimait la douleur inflammatoire chronique chez les rongeurs. Dans leurs témoignages, de nombreux consommateurs de cannabis médical suggèrent que la prise de compléments alimentaires au CBD est essentielle pour réduire les symptômes inflammatoires associés à la douleur chronique.

Des cannabinoïdes comme le CBD aident à faciliter la médiation de la douleur par le système endocannabinoïde humain. Les cannabinoïdes s’attachent aux récepteurs et stimulent des réponses dans différentes zones du corps, ce qui encourage une multitude de retours neurologiques positifs. Il existe des preuves montrant que le CBD se lie aux récepteurs CB1 et produit des effets analgésiques

Personnellement, les alternatives à la prise de médicament méritent d’être essayés afin de se faire sa propre opinion …

3. Antipsychotique

En plus des troubles anxieux, le CBD a un potentiel d’action antipsychotique. Des éléments suggèrent que le cannabidiol aide les patients atteints de schizophrénie et d’autres troubles mentaux, dont le trouble bipolaire. Même si le THC n’est pas responsable de l’apparition de maladies mentales, il peut imiter des symptômes psychotiques aigus chez certains patients. C’est une autre raison qui explique que le CBD est bienvenu dans le cas d’ingestion de grandes quantités de THC. Alors que le THC peut à lui seul aider à provoquer des bienfaits sur la santé, la palette thérapeutique est élargie par la présence du CBD, pour réduire les risques d’effets secondaires négatifs ressentis avec les effets psychotropes.

4. Le cancer

Une des zones les plus prometteuses de l’efficacité du CBD est dans la réduction des tumeurs et dans l’inhibition de la prolifération des cellules cancéreuses.

Si l’usage thérapeutique du cannabis demeure fortement discuté par la communauté médicale, il existe des études scientifiques qui attestent de l’intérêt de cette plante pour aider à supporter les effets indésirables de certains traitements ou même augmenter la survie des malades.

La dernière en date est une étude scientifique portant sur le cancer du pancréas, qui suggère que le cannabis thérapeutique augmenterait la survie des malades traités en parallèle par chimiothérapie.

Publiée dans la revue Oncogene, celle-ci a précisément étudié l’impact du CBD, ou cannabidiol, le composé “relaxant” du cannabis, sans effet psychoactif.

Ce dernier a été testé chez des souris atteintes de cancer du pancréas et traitées parallèlement avec une chimiothérapie classique, le Gemcitabine.

Résultat :les souris ayant reçu la chimiothérapie combinée au CBD ont vécu en moyenne 56 jours, contre 20 jours seulement chez les souris sans aucun traitement, et 23,5 jours chez les souris traitées uniquement par chimiothérapie.

Financée par un fonds de recherche sur le cancer du pancréas, l’étude indique que le CBD agirait en bloquant une protéine appelée GPR55, et impliquée dans la croissance des cellules cancéreuses.

“Le cannabidiol est déjà approuvé pour une utilisation médicale, ce qui signifie que nous pouvons rapidement tester cela dans des essais cliniques humains. Si nous pouvons reproduire ces effets chez l’homme, le cannabidiol pourrait être utilisé presque immédiatement dans les établissements de cancérologie”, s’est enthousiasmé le professeur Falasca, qui a dirigé cette recherche.

“L’espérance de vie des patients atteints de cancer du pancréas a à peine changé au cours des 40 dernières années, car il existe très peu de traitements, et presque uniquement des soins palliatifs. Étant donné que le taux de survie à cinq ans des personnes atteintes d’un cancer du pancréas est inférieur à 7%, il est urgent de découvrir de nouveaux traitements et de nouvelles stratégies thérapeutiques”, a ajouté le scientifique. Les prochains travaux sur la combinaison du CBD du cannabis avec la chimiothérapie seront donc décisifs.

Les applications potentielles du cannabis pour les patients du cancer ont été notées depuis longtemps. Surtout pour les patients traités à la chimiothérapie, le cannabis est un moyen efficace pour réduire la douleur et les vomissements, tout en provoquant une sensation agréable d’euphorie.

Conclusion

La nature est bien faite, elle a tout ce qu’il faut pour nous soigner. Bien évidemment l’avancée médicale est indéniable et favorise notre espérance de vie et notre bien être. A nous de trouver notre équilibre entre la nature et le domaine médicale.

Sources:
-Zambeza Seeds
-Santé magazine
-Wikipédia


Vous aimerez aussi

Aucun article disponible

Laissez un commentaire



Mon Instagram

Live annulé 🥲 yo di mwen map baw douz jou pou kalmé kò`w 🤣🤣🤣.

Pour participer au jeu concours:
-commenter en écrivant ploumploum

Tirage au sort le dimanche 03 décembre
Expédition Martinique,Guadeloupe, Guyane et France

💋
...

811 385

L`année dernière, j`avais dû mal à m`exprimer et construire un discours. Il m`a fallu un gros travail sur moi même pour débloquer le chakra de la gorge.

En effet, je ne pouvais pas uniquement transmettre la tradition orale par écrit...je devais apprendre à parler au lieu de me cacher derrière l`écriture. Bagay-la pa té fasil sieuuu.

Maintenant, je parle comme une pipelette. Et si de temps en temps ma langue dérape, ce n`est pas grave. Mon nouveau challenge sera de construire mon discours sans mes notes. Fout man ni travay pou fè, mé man ké rivé.
...

794 26

N`oubliez pas que les fondations de notre être sont nos ancêtres. Ce n`est pas que mamie et papi.. avant eux et après vous, il y a toute une lignée. Avant même la cale du bateau, il y avait déjà une histoire qui d`ailleurs coule toujours dans nos veines.

Zot enmen ouvè bouch zot pou di zansèt pa ka mò mé ki sa ou ka fè ba yo ? Quand tu es dans le caca chien, qui d`après toi sera mieux placé pour te sortir de là ? Qui connait bien tous les traumatismes, sequelles, tjok et j`en passe que tu as herité ?

Sé yo !

Il ne faut pas venir témoigner le dimanche au temple pour dire "mon grand oncle est venu me conseiller en songe et il m`a demandé de l`alcool, c`est forcément le diable déguisé ".

Ne vous cachez pas derrière ces inepties car vous avez peur. D`ailleurs tu as peur de quoi? De ton ancêtre qui s`est battu pour sa descendance ? Pour que tu sois là à faire des macaqueries ?

Avant que Jezikri debarque dans nos foyers, nos aïeux avaient leurs pratiques et coutumes ! La traite négrière n`est qu`un chapitre de ton linéage. Donc forcément, quand ils vont venir te voir, ils ne vont pas te demander d`aller prier Jezikri et de boire de l`eau benite, tjip awa.

Certes, il y aura toujours des menteurs, voleurs et j`en passe dans notre lignée. Mais est ce pour autant qu`il faut condamner ton linéage pour cela ?

Sonjé pa fè chichi épi limen limiè ba yo pou koumansé 🙌🏼

#fokousav #sonjé #caraïbe
...

514 21

Ma mère : Manzel Valérie, ki sa ou ka fè ? Tu ne sens pas que le cimetière empeste à cause ton dlo sosié ?! Et pourquoi des bougies noires ? Seigneur Dieu ! Enfin bon, balance un peu devant les tombes que je te montre, ils aimaient le rhum. Mais si on croise des gens que nous connaissons, cache tes affaires ! Et ne fume pas ton cigare devant eux, Seigneur Dieu !

Moi, an fon tjè mwen : Mi sé sa 🤣

#toussaint #vodu #martinique
#sonjé #caraïbes #kwasenbo
...

1552 29

Après si vous ne comprenez pas toutes les subtilités de ce message, sé pa ayen man pé fè ba zot.

Je défendrai toujours mon côté bordel/vakabonajeri/humour piquant et celui de la mise en lumière de notre culture. Chacun son équilibre.

J`ai parlé et c`est terminé.
...

1071 11