chien la japé

Chien la japé


Mr Peronelle était un homme méticuleux et ordonné. La preuve, sa chemise devait être immaculée et impeccablement repassée. D’ailleurs son bureau était bien rangé selon ses exigences, les stylos bleus à droite et les stylos rouge à gauche. Malheur à Gisèle, sa secrétaire si par mégarde elle changeait l’emplacement des stylos.
Les stylos bleus à droite et les rouges à gauche un point c’est tout !!

Mais bon, en dépit de son côté maniaque et harceleur, la brave Gisèle appréciait tout de même son patron. Il était certes un peu bizarre mais au moins il l’a traitait avec bienveillance. En effet, au bout de 10 ans à son service, elle était devenue sa conseillère dans tous les domaines de la vie. Elle était d’ailleurs présente pour ramasser Mr Peronelle suite à son divorce.

Ha oui, mes amis, découvrir sa femme Ancélise au lit avec son soi-disant cousin avait été un choc pour Mr Peronelle. Une bien triste histoire ! Gisèle fidèle à son patron, té bien jiré’y avan i pati!
Malgré la grande période de tristesse, cette brave Gisèle voyait en grand pour Mr Peronelle. Elle le voyait bien maire de la commune du Morne-Rouge. D’ailleurs, elle lui avait même suggérée de se présenter aux élections. Et à sa grande joie, il accepta de se présenter. Même si elle savait que c’était juste pour rendre jalouse cette malpwop d’Ancélise.

À coup sûr, un grand avocat comme lui pourrait bien gérer cette commune. Mais, entre nous mes amis, selon radio bois patate de l’île, si Man Peronelle était partie c’était non seulement parce que son mari était nul au lit tout comme il était nul dans la vie professionnelle….
Bref, Gisèle se voyait déjà aux commandes de la mairie, en faisant la pluie et le bon temps selon son bon vouloir. Pourquoi pas enquiquiner Mr Zéphirin sur les permis de construire. Ha oui, Gisèle se voyait bien au poste de secrétaire de Mr le Maire.

Elle en avait marre, d’ailleurs comme tous les rubi-mornais des agissements de Mme la maire. Depuis qu’elle avait osé reporter le festival du dachine au profit du mariage de sa fille. Lé moun lan pa té conten.
Tonnè! tout ça de macaquerie pour un mariage qui a peine duré 6 mois. Tchiiip, il y’avait que le couillon de marié qui ne voyait pas le vrai visage sa fille. Donc, c’était bien le bon moment pour Mr Peronelle de se présenter. N’est ce pas?

Homme insouciant, il avait oublié les pratiques derrière le dos du petit Jésus pour y arriver. Mais heureusement que la brave Gisèle était là pour veiller au grain afin qu’il gagne. Elle avait déjà consulté un grand quimboiseur de l’île pour donner un petit coup
de main à la chance. Il lui avait donné une liste d’ingrédient, dont une queue de morue, des feuillages de diverses plantes dont du douvan-nèg, des poignées de feuilles de patchouli, de zébafè, de koklaya, ou encore d’alélouya, à mettre dans l’eau de son bain sans oublier des touffes zèb pyé poul.

Alors là, mes curieux, c’est le moment d’ouvrir bien grand vos oreilles, oui oui kouté bien. Une fois lavé, après s’être frotté le corps avec la queue de morue et les feuilles, il devra aller lui-même jeter l’eau avec tout le contenu du bain dans un katchimen à minuit ! Puis allumer une bougie à cet endroit pour que les esprits éclairent son chemin. La brave voyait mal Mr Peronelle prendre la route en pleine nuit pour exécuter ce rituel…Enfin, il devra l’accepter s’il veut avoir une chance de gagner face aux sacrifices hindous de Mme la Maire.

Et c’est avec sans grande conviction que Mr Peronelle prit la route de la Trace pour aller jeter l’eau de son bain dans le katchimen. Il avait bien pris soin de prendre son bâton de manioc sous les recommandations de Gisèle. Car c’est vers minuit, que les mofwasé rôdent dans les parages pour vous empêcher d’accomplir votre petit rituel. Trois coups secs de bâton de manioc et hop il ne pourra plus jamais redevenir un homme.

Mais bien évidemment, arrivé près du katchimen, le mal mouton avait oublié le bâton dans la voiture. Et sans surprise, un méchant mofwazé vint à sa rencontre pour le faire couiner et que sais-je encore…
Si par curiosité vous voulez connaître le sort de Mr Peronelle, je vous invite à visiter Gisèle à l’hôpital de Colson. Vous constaterez que sa peau est criblée de marque de morsure. Et qui sait, entre ses délires elle vous dira qu’elle doit absolument rentrer chez elle pour nourrir son chien Péro.

Valérie RODNEY
Merci à ma douce tante Patricia qui m’a transmise sa passion des contes et à Créoline qui a eu la patience et le temps de me corriger.

Lexique

Mofwazé: qui s’est métamorphosé (en chien). Généralement ce sont seulement certains hommes qui peuvent se métamorphoser en chien. Ce chien s’appelle un mofwazé.

Pyé a poul (eleusine indica): plante herbacée, graminée dont l’épi est digité telle une patte de poule. Cette plante se retrouve souvent dans les préparations magiques.
Les enfants attachent des pieds à poule dans les prés, persuadés que ce subterfuge les rendra invisible à l’enseignant dans la classe. La formule magique en créole signifie pied à poule ce n’est pas toi que j’amarre, mais le maître afin qu’il ne m’interroge pas sur la leçon du jour.

Katchimen: carrefour, lieu de prédilection où déposer des quimbois

Quimbois: tout objet aux pouvoirs « maléfiques ou bénéfiques » fabriqué sur commande par un quimboiseur (sorcier).


Vous aimerez aussi

bougie

La sorcellerie aux Antilles

dlo coucoune

Dlo-coucoune

l'enfant et le quimboseur

L’enfant et le quimboiseur

magie

Textes magiques songhay

lafleurcurieuse_20200420_1

Les religions traditionnelles africaines 1/3

lafleurcurieuse_20200420_2

Les religions traditionnelles africaines 2/3


Laissez un commentaire



Mon Instagram